mercredi 5 mai 2021

 AMELIE B

ENTRE LES ORAGES, LE SOLEIL BRILLE

LITTERATURE GENERALE

AUTOEDITION

245 PAGES


Puis il y eut les jours de tempête..

Le cri des mouettes.

Le bateau qui ne résiste pas.

L' engluage des coquillages.

L'eau qui se ridait , le ciel plombait.

L'océan , ce géant ondulant fracassant ses battements sur une jetée hébétée.

On retse debout, au creux de la vague, entre terreur et exaltation , entre vertige et catalepsie.

Je pensais alors que l'océan était à l'image de nos tourments .

Qu'en pensez vous?

Il s'échoue, se meurt et puis renaît.

Fatalité, passages hasardeux , le destin pour frapper s'empare de nos bonheurs insoupçonnés.

Des phares au loin , quelques clignotants mais aucune signalisation dans tout ce qui nous guide inexorablement vers l'imprévu.

Et c'est à cet endroit même que commence le tragique ou le magique de nos existences.


Entre les orages, le soleil brille est le second roman d'Amélie B que je découvre.

"Le doux parfum des marguerites" m'avait inspiré un avis en demi-teinte, j'avais eu un peu de mal à entrer dans l'histoire néanmoins j'avais beaucoup apprécié le style léger et travaillé.

Qu'en est-il de celui ci?


Amélie B est une jeune auteure indépendante bretonne qui écrit depuis quelques années , 2015 pour être précise.

L'évasion, l'émotion et le suspens sont les mots maîtres de ses romans déjà au nombre de huit.

-La fille aux cheveux roses

-Sans toi (trois tomes)

-Le doux parfum des marguerites

Puis quelques nouvelles écrites  avec la Club des Indés , collectif d'auteurs indépendants dont elle fait partie.


Chers lecteurs, je vous emmène aujourd'hui sur la crête des vaques dans l'air vif et iodé des embruns marins du pays Bigoudin, sur les côtes bretonnes qui bouillonnent et rayonnent..


L'HISTOIRE

Trois femmes dans la tourmente.

Trois destins qui se bousculent dans une étrange intrigue.

Des circonstances, de la résistance, de la persévérance et un héroisme fragile entourent ces trois vies.

Il y a d'abord Chouchou, jeune professeure qui n'en fait toujours qu'à sa tête et qui bien sûr croit toujours bien faire.

Valises bouclées , elle quitte l'agitation de la capitale pour s'exiler en Bretagne avec sa moitié qui n'a d'autre choix que d'acquiescer..

Dès lors, leur relation va alors prendre une tournure inopinée , peut être loin du bonheur supposé.

Puis il y a Jasmine, affalée dans le noir chaque jour que dieu fait, laissant son entourage dans une impuissance totale.

L'obscurité , le refus du monde s'imposent désormais comme ses seules sécurités depuis que son histoire d'amour a déserté.

Et enfin , il y a Juliette, angoissée maladive , que tout effraie et qui va alors faire un voyage en train suite à un rendez vous fixé par son ex..

Qu'est ce qu'il peut bien vouloir celui là?

Que va t-elle découvrir sur place?

Pour l'instant, à sa place dans le train , un enquiquineur atteint de logorrhée verbale va pimenter son voyage.

Apparemment , rien ne semble lier ces trois existences sinon l'impérieux besoin de redonner un sens à leurs vies et d'affronter enfin leurs tempêtes intérieures.

Mais l'histoire va peut être en décider autrement..

C'est très compliqué chers lecteurs de ne rien vous révéler!

Ce roman est très bien construit et superbement imaginé.

Les effets surprises allant crescendo .

Au fil des pages, il devient complètement addictif!

Là ou l'on souhaiterait poser son souffle , nous sommes encore tenus en haleine.

L'émotion, les descriptions  et les profils psychologiques sont finement ciselés de justesse et de sensibilité.

Une fin déboussolante, réhaussée d'une chute tout à fait inattendue.

L'auteur a joué le secret, la déception et le contre temps qui ont ménagé de sacrées scènes!

La plume est fluide et délicate , avec les mots simples de tout les jours , elle explore la complexité et la profondeur humaines.

Les dialogues sont très vivants , prenants, il est facile de s'immerger dans chacun des personnages.

Elle n'a aussi rien laisser au hasard pour certains passages étayés de vraies recherches.

Le style, je l'ai évidemment reconnu, je l'avais déjà aimé dans" Le doux parfum des marguerites"

C'est la petite étincelle de l'auteure!

Ce style qui se fait interprète de l'âme.

Une couverture pleine de lumière , colorée, un titre tout trouvé et un petit glossaire d'expressions bretonnes viennent agrémenter joliment cette lecture.

J'avoue avoir eu un petit coup de coeur pour cette histoire bien conçue aux accents revigorants de la Bretagne.

Ces destins qui nous échappent, nous mettent le grappin dessus et nous entraînent là où l'on aurait jamais pensé aller un jour..

Parce qu'en définitive , nous ne savons guère ce qui fera notre bonheur avant de l'avoir rencontré , avant de l'avoir décidé..

Comme le disait si bien Novalis

"Le destin c'est le caractère"


Je vous souhaite autant de bonheur à lire cette histoire que j'en ai eu moi même.

En refermant  le live, j'ai adressé à la vie, mon plus beau sourire..

C'est ça la vie pensais-je...

Une reconnaissance, une renaissance de chaque instant , un bouquet de sens, un défilé de petits bonheurs..

Se laisser aimer par le cours de sa vie..


















































































































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

  LUCIE RENARD UNE FLAMME ETERNELLE ROMAN FICTION AUTOEDITION 252 PAGES SORTIE JUILLET 2021 Chers lecteurs, Je vous accueille aujourd'hu...