mardi 28 décembre 2021

 EGILON WALTHER

LE FANTOME SURVIVANT

238 PAGES

EDITIONS LES MINIME' S


" Allez vous faire foutre!

C'est ce qu'ils disent à voix haute . Moi je ne le dis pas , mais je le pense avec un point blanc.

Alors voilà, je viens d'inscrire ces quelques chiffres sur ce papier parfaitement blanc et je sors , c'est l'heure de la pause café . Je n'aime pas le café , c'est trop amer , trop fort , c'est moitié marron , moitié noir c'est dégueulasse . Mais c'est une occasion pour moi de sortir . Je prends mon veston bleu nuit suspendu au vieux porte- manteau vert très sombre - il était blanc , je l'ai repeint."

Je le toise , je le dévisage de loin , érigé dans ses pensées et sa densité spectrale et monochrome.

Absorbé , figé et réfléchi devant son carreau où il voit la ville à l'envers , il me fait une impression singulière. Puis vient s'étaler son ombre enluminée , elle s'allonge sous mes mirettes en couleurs rutilantes et pigments bruts. Là , je me dis qu'il va m'en faire voir de toutes les couleurs!

Debout dans une flaque de peinture noire, coulée charbonneuse , gris ardoise , sa métamorphose colorée pavoise telle une aquarelle peinte à l'eau de vie. Coeur battant, je sens mon sang pétillant..

Ma curiosité empourprée , bernée est alors couleur bleu céruléen , rubescente, jaune canari , vert bouteille ou cyclamen.  Une histoire en jeu de couleurs et de précisions avec pour toile de fond une naiveté teintée , une violence réelle et symbolique paraphant une vie à l'abandon.

Mémoire calibrée , humanité pointée , réalité floutée et opprimée , "Le Fantôme Survivant" est une oeuvre moderne, fictive aux nuances de roman d'espionnage.

Egilon Walther est un jeune auteur au penchant poétique , amalgamant les genres. Vous pourrez aussi lire de lui deux recueils de poésies.

" Les Instants d'Infini" paru en 2O17 et "Des petits mots pour un grand sens " paru en 2019.

Le Fantôme Survivant semble sonner comme un certain aboutissement ,il fût autoédité puis publié aux Editions Les Minime's sous la direction éditoriale d'Alexandre Page.

L'HISTOIRE

Il est toujours vêtu de bleu nuit, c'est sa couleur, son harmonie.

"Je ne suis qu'un peu comme tout le monde . Et à cause de ça , j'ai choisi la couleur du bleu nuit."

Je ne vous ai pas dit, il a le pouvoir de voir et de peindre la couleur des gens, Chaque rencontre à sa couleur subtilement associée à l'esprit. Il est toujours en équilibre entre la lumière et l'obscurité , entre le brouillard et une aveuglante lucidité , entre l'atrocité et l'extrême naiveté.

Largué par sa mémoire, par son grand amour et par son minable travail, sa vie s'inscrit dans un gribouillis sans nom. Lui , à l'esprit impalpable, énigmatique va alors tomber dans le chaudron brûlant du monde des truands. Il annonce la couleur , celle du crime qu'il repeindra de ses désirs , de ses colères , de ses utopies consumées , de ses caprices d'artistes. Il est une palette d'humeurs et il lui faut partout , même dans le pire mettre de la couleur, comme une nuance à l'horreur. Vertigineuse dérive entre réalité contrefaite et liberté euphorique. Le besoin essentiel devient artificiel , il veut aussi écrire un roman comme un pied de nez à sa mémoire délinquante. Imaginaire et réalité n'y comprennent plus rien tant elles se ressemblent comme deux soeurs inséparables et déraisonnables.

Le peintre et l'écrivain font entre eux , un échange de vérités, pour ne jamais oublier ,pour continuer à exister..

Mais le destin attends toujours au coin de la rue..


Oui , j'ai aimé ce roman grave, fort et léger  qui s'inscrit fort bien dans l'air du temps.

Je ma suis sentie dans une apesanteur entre réalisme et surréalisme/

La plume au multiple langage, jette en profondeur  ses couleurs intérieures en créativité libératrice.

La couleur éclaire et élucide les méandres de l' âme humaine.

On surprend là , un revers du monde dans une plume piquée de poésie , de cruauté, addictive alchimie qui camphre le roman de reliefs trébuchants. 

L'intrigue est savamment ficelée et contre toute attente , on ne cherche pas à la deviner  ,on se laisse juste mener par le personnage avec une proximité troublante.

Une survivance aux couleurs vives , pures composées de ce qui les a unit, une peur viscérale de l'oubli une nostalgie sublimée et envahissante;;.

Incolore fantôme aux rayons de lumière..

Un style à explorer , une histoire bien imaginée et originale , un début haut en couleurs pour ce roaman..














dimanche 12 décembre 2021

 PATRIC TUDORET

JULIETTE

VICTOR HUGO

MON FOL AMOUR

BIOGRAPHIE

269 PAGES

EDITIONS TAILLANDIER


A de nobles créatures, de nobles amours..

A certains êtres exceptionnels, des sentiments exceptionnels..

Amour au goût d'orage, de cieux renversés , de dévotion chérie, que rien ne vient faire ciller et qui abrite sous ses paupières sans fond, le fluide vermeil de l'amour éternel. Corps et âmes agenouillés en servitude passionnée ,  chahutée par l'histoire , les étreintes faufilées et incertaines , le coeur ouvert à son destin , sa main écrit l'histoire , sous un halo de lune ou une bougie assoupie , là même où vit sa mémoire ivre de lui.

Une correspondance épistolaire passionnée , des milliers de lettres, un demi- siècle à l'aimer de son âme et de sa plume. En dépit de tout , malgré tout , envers et contre tout., jusqu'au bout..

Grandiose et sublime biographie que celle de Patrick Tudoret pour cette femme libre, aimante , entière, passionnée et passionnante.

Un roman qui déroule plus de cinquante ans de la vie de ces deux illustres et inoubliables personnages.

Juliette Drouet née Julienne Gauvain voit le jour en 1806 , orpheline de mère peu de temps après , elle sera placée au couvent de Fougères avant d'être élevée par son oncle bien aimé René -Henry Drouet.

Elle deviendra plus tard , actrice et la maîtresse du sculpteur James Pradier avec qui elle aura son seul enfant: une fille, Claire qui ne devra pas vivre longtemps et dévastera la vie de Juliette.

Foulant les planches, elle rencontrera en 1833, alors qu'elle interprète Negroni dans Lucrèce Borgia , Victor Hugo. Une folle et ardente passion naît alors entre ces deux coeurs révolutionnaires.

Juliette , en "victime consentante" va alors abandonner le théâtre et se consacrer entièrement à son amant. Une vie privée de toute liberté, presque monacale..

Elle devient sa muse , son égérie son pilier , sa constance. Victor Hugo est alors marié à son amour de jeunesse , Adèle Foucher .

Une relation qui deviendra notoire , affichée et assumée..

Juliette sera de tous les combats , le suivra partout où il sera exilé, à Jersey et à Guernesey.

C'est elle qui l'encouragera à écrire , à ne jamais laissé tomber surtout lors des drames de la vie de Victor Hugo comme la perte de sa fille Léopoldine. Des épreuves qu'ils ont en commun et qui finissent de lier leurs vies heurtées. Elle le sauvera même après le coup d'état de Napoléon, le poussant à l'exil.

Juliette est dans une abnégation totale pour celui qu'elle a choisi d'adorer.

Cinquante ans de tumultes, d'amour fou au coeur de l'histoire du dix-neuvième siècle.

Elle quittera ce monde le 11 mai 1883 dans son habitation au 124  avenue Victor Hugo.

Elle sera inhumée au cimetière de Saint Mandé , près de sa fille..

Dès lors, Victor Hugo n'écrivit plus aucune ligne et ne pourra pas non plus assister aux obsèques..

"Quand je ne serai plus qu'une cendre glacée 

Quand mes yeux fatigués seront fermés au jour 

Dis- toi , si dans ton coeur ma mémoire est fixée 

Le monde a sa pensée

Moi j'avais son amour!"

Epitaphe de Juliette Drouet 

Dernière Gerbe de Victor Hugo


Une biographie émouvante et bouleversante fidèle à l'histoire, un travail de recherches gigantesque , une plume enchanteresse et raffinée. Un style lumineux , riche , Patrick Tudoret nous amène avec brio à l'ombre de cette magnifique histoire d'amour. Un éclaboussement d'émotions en formes de confessions..

Je dois dire que j'ai adoré, appris, pleuré et que ce roman restera très longtemps gravé dans ma mémoire.









lundi 6 décembre 2021

 MIRELLE HDB

LOIN DU BRUIT DU MONDE

RECUEIL DE TEXTES ET PHOTOS

105 PAGES

AUTOEDITION

SORTIE LE 8 DECEMBRE 2021


Loin du bruit du monde ..

Une paix inonde

Celle des mots qui refont le monde

Poétique mappemonde

Où abonde , les ondes profondes

D'une nature qui fonde, sonde et confronte les âmes les plus fécondes.

Un temps dentelé par la quête singulière de vibrations en déclinaisons.

L'irrésolue équation de l'éphémère et de l'éternel.

Les sensations déversent dans chaque respiration de mots , à chaque seconde.

Un rendez - vous flamboyant avec soi, avec les autre, loin des tourments , loin des paysages qu'on saccage.

Comme un mirage, un effleurage, un virage dans le regard figé de nos existences.

"La nature est une baguette magique pétrifiée" disait Novalis.

Parfois certaines plumes ont  le pouvoir surnaturel , comme une seconde nature à exaucer les voeux , à transformer un ressenti en un phrasé bluffant de vérité.

La poésie en nécessité, c'est sa nature à elle, Mirelle HDB.

Elle est de retour avec un recueil de textes et de photos , un sursaut d'air frais en cette fin d'année.

"LOIN DE CE MONDE" est le huitième ouvrage de l'auteure après:

-Lovely Planète

-Prends soin des étoiles

-Vanille- Bleue

-Perception

-Chroniques confites

Et LOVE(LY) STORY

Ce recueil est un florilège de thèmes variés suintant la poésie.

Thèmes classiques ou plus originaux , tous raconte la beauté du monde , les bienfaits de la contemplation, l'urgence à vivre le moment, le présent, la gratitude et l'émerveillement.

De "Voyages immobiles" aux "Rues de Chicago" en passant per les "Errances" et "Un peu de distance" 

De la "Sororité" à "L'avenir sera féministe ou pas " puis à "Nos soleils intérieurs" , chaque texte a sa phrase inoubliable , sa conspiration avec le lecteur , le timbre moelleux et aérien d'une voix venue d'ailleurs. 

Un huis clos de mots pulvérisés par les photos qu'elle nous offre en partage. Un plume au souffle moderne , aux composantes poétiques qui flirtent avec le réel et un imaginaire vertigineux.

Une coulée de pensées inspirées par la vie, la nature qui viennent napper la préciosité des choses et des instants. 

Une vérité éternelle languie dans l'image du monde. Mirelle HDB est une amoureuse de la planète et nous incite ainsi à une profonde réflexion, cette conscience qu'elle poétise pour transmettre son message. Sa plume rend la vie sur terre plus belle .

Un éventail d'émotions sous une plume parfois futuriste , gracile , créative et captivante

Avec " Loin du bruit du monde" je ne me suis jamais sentie aussi près du monde..

Respirez, vous êtes  vivants!

Je ne saurais conclure sans parler de la citation d'Emily Dickinson qui couronne ce recueil.

" Le rivage est plus sûr, mais je préfère me battre avec les flots"

La nature comme l'être humain à ses paradoxes, sa fragilité et ses états d'âme .


EXTRAIT


SOUS LA CASCADE

Au détour d'un sentier ,

Je découvre une eau bleue comme l'absinthe 

Sans hésitation , je plonge dans l'eau fraîche et me glisse sous la cascade .

Je laisse s'envoler mes démons 

Mes soucis et mes trop nombreuses questions

J'essaye de noyer mes peines indicibles

Même celles qui s'accrochent , malgré la chaleur des amis et du soleil

Celles qui me collent aux semelles 

Comme un chewing-gum vieux de l'enfance

Celles qui ne partiront jamais.







 THOMAS HARDY UNE FEMME D'IMAGINATION ET AUTRES CONTES 151 PAGES RECUEIL DE NOUVELLES En inconditionnelle amoureuse de l'écriture an...