jeudi 26 décembre 2019

CHRONIQUE N9

ANARKHIA
AVISCENE

CATEGORIE; ROMAN PHILOSOPHIQUE INITIATIQUE

NOMBRE DE PAGES: 83

DATE DE PUBLICATION: OCTOBRE 2018

MA NOTE : 17/20

C'est avec un immense plaisir que je viens vous parler de cette nouvelle lecture , le deuxième roman d'Aviscène , auteure hautement talentueuse aussi bien par la qualité incontestable de son écriture que par la profondeur et la justesse des thèmes abordés.
A l'instar de sa première oeuvre , l'Ultime élément , la plume est humectée de mysticisme, de réverbération spirituelle, de méditation et d'imagination.
Un immense merci à elle de m'avoir offert sa confiance et de me permettre de déposer en toute humilité , mes mots et mon interprétation.

A travers tout les temps, on observe aisément que l'homme dans son processus de réflexion est très souvent victime soit de conditionnement soit d'ignorance.
Sanctions, permissions, obligations et prescriptions tout autant de notions qui nécessitent un long chemin de réflexion pour aboutir à maturation , à la plénitude d'une faculté.
C'est à travers ce sentir souvent sinueux que nous entraîne Aviscène...

Comme j'aime à le faire dans chaque chronique, j'ai choisi deux citations susceptibles de couronner et d'étayer cette oeuvre.

" Les bonnes consciences ne sont pas celles quel'on gave de prescriptions , mais de lumière."
Jean Charles Harvey

"La réflexion personnelle est l'école de la sagesse."
Baltasar Graciany Morales

LA COUVERTURE
Une image illustrant le chaos ambiant dans lequel règne Anarkhia, village de la Grèce Antique
Illustration simple et explicite, introduction choc au roman.

LE TITRE
Nom de la tribu de ce petit village de la Grèce antique
Vous l'aurez peut être deviné Anarkhia signifie anarchie en grec , un bel indice sur l'histoire...


MON SYNOPSIS
Anarkhia est une tribu gangrènée par le vice et la désobéissance.
L'éparpillement et l'anarchie rythment la vie de ce peuple et les guérillas font rage au grand dam de leurs chefs de tribus Pistos et Apistos complètement anéantis par ce cataclysme et rendus incapables de gouverner les leurs.
En proie à de bonnes intentions ils décident de consulter un sage avec le grand espoir qu'il les guidera sur le droit chemin!
Une voie d'introspection de quarante jours , reclus dans la solitude va se révéler tout à fait salutaire!
Mais ont ils bien compris le sens de leur de leur méditation et on t ils bien déchiffrer le sens des mots?
Forts et fiers de leur expérience de vie, ils s' en retournent chez eux avec cette nouvelle perception qu'ils comptent bien inculquer à leurs tribus.
Mais quand on ôte l'esprit à la réflexion , on lui ôte toute sa force et sa crédibilité.
Les belles résolutions se transforment alors en carnage total, le peuple peine à saisir la pleine signification des messages portés , le moulage des mots croule sous l'incompréhension totale et la tribu bascule inexorablement dans l extrémisme.
Devant ce constat de désolation et ébahis par leurs incompréhension , ils entreprennent un second voyage initiatique qui va se révéler miraculeux!
Je ne vous en dévoile pas davantage mais le voyage est beau et instructif comme une retraite spirituelle , une belle croisière au plus profond de la compréhension de soi et des autres.


CE QUE J AI AIME

Tout d' abord le style, unique , cette capacité formidable de promener de forts et profonds messages avec des mots simples et accessibles à tous grâce également aux nombreuses annotations explicatives.

Un sujet , des thèmes qui se transposent tout à fait à notre société actuelle avec des réponses lumineuses, une réflexion appuyée sur des références solides et souvent l'exploitation des textes sacrés chers à Aviscene.

J'ai tout particulièrement apprécié l'envergure des protagonistes , des personnages terriblement touchants dans leurs failles , dans leurs volontés affirmées à comprendre, à se remettre en questions dans un dénuement de fierté déconcertant.
Des personnages hilares qui nous font sourire , des états d'âme à découvert, une vraie spontanéité dans leur réflexion , on les lit,on les suit, on les vit!

Aviscène est passée maître dans l'usage des mots .
Chaque formule , chaque idée est est savamment pesée, nuancée , scalpée avec une précision chirurgicale.

La référence au livre d'Hérodote en préface est subtilement enrichissante et intelligente


CE QUE J AI MOINS AIME
J' ai eu un peu d mal a me glisser dans l'histoire durant les première pages , pas très en affinité avec l'histoire et l'ambiance, puis tout s'est éclairci à la venue du vrai sujet qui m'a de suite transportée!

Un léger côté rébarbatif de la réflexion à certains moments.


UN PASSAGE FAVORI

"Quand nous obligeons une personne à accomplir un acte , nous ne lui en expliquons pas la finalité .
Ni son avis ni ses sentiments ne sont pris en considération lors de ce processus .
Oui la différence est flagrante entre les deux termes .
L'obligation  ne sollicite pas le questionnement , la réflexion  et la méditation .
C'est une notion culpabilisante  qui empêche  les gens  de donner  de leur personne avec amour"




MA SYNTHESE

Une plume de réflexion agissante , symbole de vraies valeurs avec toujours cette merveilleuse introspection spirituelle incitatrice au repositionnement inéluctable.
Une imagination bien construite et bien retranscrite.
Je dois avouer que je suis complètement séduite par le talent de cette auteure , un plaisir à chaque fois renouvelé...

samedi 21 décembre 2019

CHRONIQUE N8

AZMEL
LA PORTE DU TEMPS
TOME1

LAURA WILHELM

NOMBRE DE PAGES: 217
DATE DE PUBLICATION: janvier 2017

CATEGORIE: SAGA DE ROMANCE FANTASY

EDITIONS/ SUDARANES EDITIONS

MA NOTE 15,5/20


Laura Wilhelm est une autrice que je découvre avec grand plaisir dans un genre littéraire que je suis peu habituée à lire/ la romance fantasy.
Un thème de prédilection pour cette jeune autrice qui au départ n'avait pas pour projet de publier ce premier tome.
Suite à l'engouement général, elle se lance alors dans cette belle aventure!
Une plume empreinte de d'une spontanéité et d'un enthousiasme juvéniles.
Fluidité et vivacité sont au rendez vous dans ce roman introductif.

A savoir également que Laura Wilhelm s'est récemment essayé dans un tout autre genre entre thriller et roman contemporain avec
"Souvenirs introuvables"
A suivre...

J'en profite pour remercier tout particulièrement l'auteur pour cette belle marque de confiance en me proposant ce service presse qui à défaut d'avoir été une révélation, a été un véritable plaisir de lecture et une belle découverte dans le genre.

Je poursuis comme à l'accoutumée, en étayant ma chronique de deux citations choisies pour orner l'oeuvre et son thème.

"L'espace est un corps imaginaire comme le temps un mouvement fictif"
Paul Valery

"L'imaginaire et le réel sont deux lieux de la vie"
Jacques Lacan


LA COUVERTURE

Un choix de couverture tout à fait en concordance et en osmose avec les deux principaux thèmes de l'histoire, l'amour et la Porte du temps.
Une illustration captivante attisant instinctivement la fascination et une curiosité inéluctable.
D'emblée on se sent propulsé dans l'atmosphère du roman.
Un préambule éblouissant à l'histoire.


LE TITRE

Un titre. évocateur qui à lui seul nous entraîne au coeur de l'intrigue;
J 'ai apprécié ce titre pour ce qu'il laisse deviner , un chemin flou et lumineux dans lequel on a envie de s'engouffrer.
Nul thème n'est aussi fin et infidèle que le temps...


MON SYNOPSIS

Léna Petterson est une jeune fille fraîchement endeuillée par la mort brutale de se deux parents dans un accident.
Recueillie par sa tante Eléonore et ses deux cousines Jamie et Andy , elle réapprend doucement à vivre dans la toile noire et morose de sa souffrance.
Seules ses larmes récurrentes trahissent la blessure profonde de son âme.
Léna est une jeune fille au caractère bien trempée et d'une intelligence obtuse.
Impulsive et décidée , elle mène de front tout les malheureux aléas de sa vie avec courage et pugnacité.
Nouveau décor planté, nouveau lycée, nouveaux visages,amitiés naissantes...
Et coup de foudre!
C'est le moins que l'on puisse dire!
La rencontre de trois. frères dont l'un va la faire basculer dans une passion transcendantale.
Dans l'intervalle, elle va découvrir avec stupeur un secret de famille étrangement préservé.
Elle fait partie des Elues et mieux encore...
Cette révélation va la conduire irrémédiablement au mystère occulté de la Porte du temps
Détentrice de pouvoirs paranormaux comme la télékinésie , elle apprivoise alors sa nouvelle vie et cet amour débordant,inconditionnel et démesuré qu'elle voue à Rick.
Pourquoi lui?
Comment se fait il qu'elle puisse le sentir, le reconnaître aux seuls battements de son coeur,?
Pourquoi cette passion ne peut exister de façon charnelle?

C'est ce que vous découvrirez au fil des pages de cette intrigante lecture.


LES POINTS FORTS DU ROMAN

Le récit est raconté par la protagoniste principale Léna ce qui confère une intimité instantanée avec le lecteur , on est de suite immergé dans un contexte vivant, éloquent.
Une ultime intention de transmettre directement l'émotion,un procédé que j'aime tout particulièrement.
Un univers bien posé , une simplicité d'écriture qui nous plonge sans entrave dans le cours de l'histoire.
Une intrigue soutenue et remarquablement menée.
Des personnages agissants auxquels nous n'avons aucune difficulté à s'identifier où à s'attacher ...
Des descriptions physiques très détaillées nous offrant un visuel quasi constant.
Une histoire aux légères allures de vampires diaries ou de twilight pour ceux qui apprécient ce genre de séries.
Une plume légère, sans grande envergure , mais agréable .
Une plume pimpante , fringante et pleine de jeunesse.


LES BEMOLS DU ROMAN

Un style manifestement encore dans sa recherche avec quelque tournure maladroites mais qui n'altèrent en rien le plaisir de la lecture.
Les références au paranormal sont survolées, j'aurais souhaité davantage de recherches corroborant le réel et l'imaginaire.
Une histoire d'amour fusionnelle que j'ai aimé mais qui manque un peu d'étoffe et de prise de risque


UN PASSAGE FAVORI

" Tout nous reliait et pourtant tout nous séparait
Nous étions deux âmes en perdition , ne cherchant pas à savoir de quoi l'avenir serait fait.
Je m'en fichais totalement.
Nuit et jour , j'étais obsédée par son regard enchanteur et même le temps qui passait n'avait pas l'air de se soucier de notre amour interdit.
Nos désirs allaient plus loin que les simples besoins humains.
Nos corps s'attiraient certes comme des aimants mais nos âmes se reconnaissaient.
Son âme m'était familière sans que j'eusse le souvenir de l'avoir aperçu ne serait ce qu'une seule fois dans ma vie."


MA SYNTHESE

Un beau défi pour moi cette lecture dont je ne suis pourtant pas adepte.
J'ai bien apprécié les notions confuses de bien et de mal qui nous offrent un certain questionnement;
J'ai aimé l'univers inaccessible qui s'est imposé en raison de façon tout à fait inattendue.
Un style accessible ouvert à tout public .
Une fin pour ce premier tome qui laisse présager une belle suite.
Le petit bonus du premier chapitre du tome 2 en préface m'a convaincu de poursuivre cette belle aventure!


dimanche 15 décembre 2019

CHRONIQUE N7

L'ULTIME ELEMENT

AVISCENE

ROMAN INITIATIQUE

NOMBRE DE PAGES : 150

EDITION: CHLOE DE LYS

SERVICE PRESSE

DATE DE PUBLICATION: SEPTEMBRE 2016

MA NOTE 9/10


Aviscène est une autrice captivée depuis son plus jeune âge par le courant mystique , la théologie et l'étude approfondie des textes sacrés.
Une plume de réflexion , qui serpente entre poésie, philosophie et courants spirituels.
Une plume éconduite par la connaissance et la quête de sens, des questions qui  taraudent mais n'insistent pas...
Une plume qui nous fait voltiger sur les ondes instinctives d'interrogations maintes fois posées .
Faut il croire?
A t on besoin d'une religion pour définir le bien et le mal?
Une exhortation à une meilleure conscience?
Croire pour donner un sens à nos épreuves , croire pour espérer , croire pour voir des vérités invraisemblables...
Dans quelle meure notre croyance affecte notre comportement?


Très conquise par le thème, j'ai accepté d'emblée ce service presse et je remercie infiniment l'autrice pour sa confiance et pour ce petit bijou déposé.
Peu importe nos convictions religieuses ou leurs absences d' ailleurs , ce roman offre un bel éventail de questionnement  sans entêtement sacré.

Avant mon développement , je vous offre trois citations qui couronnent brillamment l'oeuvre d'Aviscene.

"Si quelqu'un apprend la théologie avant d'apprendre à être un homme , il ne deviendra jamais homme.
Ludvig Holberg

"Votre vie quotidienne est votre temple et votre religion"
Khalil Gibran

"La religion est l'intuition de l'univers"
Friedrich Scheremacher

LA COUVERTURE
Un enfant , les yeux rivés vers le ciel cherche sa lumière...
Ou l' a t'il déjà trouvé?
Vous découvrirez pendant votre lecture qui il est et le message dont il est le dépositaire.

LE TITRE
Deux mots puissants pour une réponse en fin de lecture...


MON SYNOPSIS

Un personnage allégorique , le questionnement , soudainement atteint d'une agitation inexpliquée , cerné dans sa sempiternelle sérénité décide subitement de quitter le monde où il demeure depuis toujours , dans une complète béatitude.
Fort de son intuition, le discernement en aumône , il se lance sur les sentiers embués de cette soif de connaissance et de sens.
Dans son itinérance, il traverse divers villages symbolisant chacun les trois religions monothéistes et le bouddhisme.
Chacune de ses escales amorçant une étape cruciale dans la progression de son raisonnement.
Les croyances sont parcourues succinctement mais expliquées suffisamment pour qu l'on en comprenne l' essence même.
Puis une impasse significative dans son cheminement , il arrive das le village du Passage où il va rencontre un étrange petit garçon qui va lui apporter l'éclaircissement ultime..
La lecture prend alors à cet instant son plein sens..
La réflexion est engagée , tout un processus de vérités immuables remise en causes au profit de certaines valeurs humaines.
Foi et croyance sont elles similaires et indissociables?
Le comportement humain est mis en exergue et devient le point dominant de la réflexion.
La foi est l'aboutissement d'un infini travail sur soi même.
Entre sa conscience et soi, rien n'est jamais acquis.
L'atheisme, l'agnosticisme, la croyance, tout est à penser ou repenser sans jamais oublier l'Ultime élément que vous découvrirez à la fin de votre lecture si vous ne le devinez pas chemin faisant.


LES POINTS FORTS DU LIVRE

La qualité de l'écriture.
Un style métaphorique
L'usage de la narration atemporelle donne une belle envergure au récit .
Un vocabulaire varié et riche , soutenu et concis .
Un univers bien posé , une imagination originale, inédite.
Une belle cohérence dans le flux des événements.
Un panel d'annotations facilitant la compréhension des mots en langue étrangères et les rituels religieux.
Une plume aux pensées pondérées, une incitation subtile à faire naître des prémices de réflexions sans jamais l'alourdir de subjectivité.
Un sujet aux multiples problématiques finement analysé et traité.
Un message puissant et impactant de tolérance , d'écoute et de vivre ensemble.
Une belle osmose inter religieuse .
Une histoire très bien pensée portée par un style poétique ressemblant fortement à une fable ou à un conte

UN PETIT BEMOL
Sincèrement, le seul bémol que je peux émettre est la brièveté du roman et toutefois parce que j ai beaucoup aimé et que j'aurais pris plaisir à en lire davantage au travers une réflexion  plus approfondie.
Mais j'ai compris que ce n'était pas le dessein de l'auteur..

PASSAGES FAVORIS

"Est il possible que deux mondes qui s'opposent en tout puissent agir de manière identique?
Oui , méditez l'exemple du miroir , il conjoint la différence et l'identique."

"Cette humilité dans les échanges qui l' avait tant séduit dans le village du Passage, cette ouverture d'esprit qui permettait de vivre en paix avec les gens de diverses croyances ne pouvaient être que le fruit d'un élément.
Doute quand tu nous tiens!"



MA SYNTHESE

Une belle révélation ce roman peu importe nos appartenances .
Une approche humble et bienveillante du genre humain et de ses éventuelles fausses notes en matière d'analyse.
Une réflexion juste argumentée par de vraies connaissances.
Une invitation, une incitatio à toujours se positionner en juste équilibre dès lors qu'il s'agit de nos croyances.
Plein phare sur la prudence des propos tenus.
L'auteur nous offre une belle facon de penser sans jamais rien n'imposer
J' ai été entièrement séduite par la plume, l'histoire et la profondeur de ce roman que je conseille vivement!



.

vendredi 13 décembre 2019

CHRONIQUE N6

TREMBLEMENTS DE COEUR

SOPHIE ROUZIER

ROMAN CHICKLIT

NOMBRE DE PAGES : 292

CATEGORIE: AUTOEDITION

DATE DE PUBLICATION : mai 2018

PREFACE DE DENIS TRIBAUDEU
EXPERT EN STAGE DE SURVIE

ET LES BELLES ILLUSTRATIONS SONT DE RAQUEL MACIEL


Ma  note 8/10


Sophie Rouzier est une autrice globe trotteuse, généreuse que j'ai découverte avec sa nouvelle
"Noir de monde " parue dans le club des indés dont elle fait partie.
Sa plume légère et la richesse du récit m'ont amené tout naturellement à la lecture de ce roman.
Sophie sort indéniablement des sentiers battus aussi bien par sa personnalité originale que par l'intensité de ses récits de vie .

Voyager est pour elle un second souffle, sinon le premier!

Mais qu'est ce que voyager exactement?

Se déplacer d'un endroit à un autre dans l'espace et dans le temps?
Oui pour certains esprits....
Mais pour cette autrice ouverte et cultivée, c'est faire l'usage de ce monde et ce qu'il recèle de plus essentiel.
Le voyage en nouvelle naissance, incessante, partir à la recherche de quelque chose et revenir avec tout autre chose .
Se recentrer sur nos fondamentaux de vie , garnir notre imagination, transmettre de vraies valeurs et abattre les préjugés.
Se découvrir...

Accueillons la comme il se doit avec ces deux citations dans lesquelles je pense elle se reconnaîtra.

"Voyager c'est partir à la découverte de l'autre et le premier inconnu à découvrir à découvrir c'est vous"
Olivier Follmi

"Voyager rend modeste , on voit mieux la place minuscule que l'on occupe dans le monde.
Gustave Flaubert



LA COUVERTURE

Une illustration aux coloris gais , acidulés , une jolie traduction du roman.
On y perçoit notre protagoniste sur ses montagnes natales du Népal, déroulant son bermoni de prières bouddhiste.
Une atmosphère de sérénité se dégage instantanément de cette illustration.
Un retour aux sources, un retour vers soi...
Une échappée belle.


LE TITRE

A titre personnel, je vous confierai que j'adore ce titre!
Il est un bel assortiment des deux thèmes phares du livre à savoir l'amour et le voyage au Népal , plus précisément l'épisode du tremblement de terre
Un titre qui suscite une émotion immédiate .
Un beau remède à l'ennui ce titre!
Une curiosité parente du coeur...


MON SYNOPSIS

Chantal est une femme insipide, embourbée dans un quotidien réglé et ennuyeux comme du papier à musique.
A prime abord...
Son exutoire?
Les livres en ultime échappatoire.
Elle en ingurgite ad nauseam afin de pallier à la platitude de ses journées.
Chantal est une femme intelligente mais terriblement passive, insignifiante physiquement, elle n'accorde que peu d'importance à sa personne.
Tout est coulant, rien ne déborde jamais...
Elle a tout de même un compagnon , aussi lassant , assommant et casse pieds que sa vie!
Les deux font la pair incontestablement...
Du moins en apparence!
Car réellement Chantal , c'est le feu sous la glace!
Et vous le découvrirez au fil des pages.

Pour en revenir à son histoire , Chantal alias Sunita est née au Népal et a été abandonnée toute petite avec sa jumelle Roshani.
Cette dernière a eu la chance d'être ôtée à son orphelinat par son père alors que Chantal, elle, a été délaissée jusqu'à l'arrivée de sa nouvelle famille d'adoption alsacienne.
Elle grandit dans un environnement sain, paisible avec des parents aimants et dévoués.
Jusqu'à ce jour...où devant son petit écran , un reportage sur le tremblement de terre du Népal..

Petite aparté, pour vous resituer l'événement ;
Le Népal a connu son pire séisme depuis 1934  en avril 2015  avec une forte réplique en mai 2015.
Ce cataclysme a été évalué à une magnitude de 7,9 sur l'échelle de Richter et a impacté tout le nord de l'Inde ainsi que le mont Everest.

Chantal est alors anéantie par ce spectacle d'horreur et de désolation.
Profondément bouleversée par l'événement , parce que c'est chez elle , au plus profond d'elle...
En parcourant les images , un autre choc l'attend, elle croit reconnaître sa soeur parmi les sauveteurs.
Sa jumelle, son miroir perdu depuis si longtemps...
Premier tremblement de coeur pour Chantal...
Elle doit partir, sans attendre, elle veut retrouver cette moitié d'elle qui lui manque tant et tellement!

C'est décidé!
Elle partira là bas!

Et chemin faisant, elle y trouvera bien d'autre tremblements de coeur.
Je ne vous en dévoile pas davantage, ce serait bien dommage!


LES POINTS FORTS ET CE QUE J AI AIME
L'auteur a une plume qui se meut avec aisance , fluidité , une plume vivante et pleine d'espièglerie!

Une histoire non seulement que l'on lit mais que l'on vit intensément.
On se calque avec plaisir aux protagonistes , en immersion dans leurs progressions, leurs émotions.

Une lecture accessible , tout public

Une riche évasion inspirée d'un voyage réel de l'auteur.
Une fiction romancée mais très instructive notamment avec beaucoup d'informations intéressantes sur les conditions de survie.

Une happy end , simple , évidente et sans encombre comme on peut les souhaiter dans ce genre de lecture.

Le point culminant?

Une excellente recette à découvrir à la fin !
Le dhal bhat , plat typique népalais à base de riz et de lentilles.



LES POINTS FAIBLES DE LHISTOIRE

L'aspect romancé est bien respecté tout au long de l'histoire néanmoins j'ai trouvé les retrouvailles de Chantal et Roshani sa soeur assez survolées en émotions , j aurais souhaité davantage d'effusion, de descriptions , beaucoup plus d'enthousiasme!

En général , les relations entre les protagonistes manquent d'étoffe

Concernant les descriptifs du pays ainsi que les us et coutumes j'aurais apprécié qu'ils soient plus fréquents et développés.



MA SYNTHESE


Un beau roman où l'ensemble des événements qui nous traversent aggrave cette belle légèreté d'exister!
Nos vies se tiennent très souvent en équilibre au bords de décisions cruciales , avoir l'audace et le courage de prendre celles qui nous ressemblent n'est pas toujours tâche aisée.
Sophie Rouzier nous l'a remarquablement démontré dans le parcours de ses protagonistes .
Cette histoire même romancée demeure une belle leçon de vie.

Hâte de lire le préquel
"Happy road to you : Chantal et Louis aux Etats Unis

Merci Sophie j'ai passé un très agréable moment de lecture.

mardi 3 décembre 2019

CHRONIQUE N 5

SHUTDOWN

AURELIEN GRALL

THRILLER ECOLOGIQUE
122 PAGES

CATEGORIE : AUTOEDITION
MA NOTE 8,5/ 10

Shutdown est la troisième œuvre de l'auteur engagé après ALIENOR paru en 2014 et successivement
LE TRONE DE CENDRES en 2016.

Aurélien Grall est passé maître dans l'art d'anticipation.
Prévoir l'imprévisible, décider de l'incertain, il brosse des portraits réalistes de l'avenir de l'humanité  avec des préférences très marquées pour la politique et l'écologie.
Une plume aux aspects fiables et déterminants.
Alors si vous avez envie de lire quelque chose de différent entre réalité suggérée et fiction labyrinthique ..
C'est ici !!

LA COUVERTURE

Une fantastique aurore boréale!
Une échappée belle de ce monde actuel!
La réalité d'une beauté dressée dans l'univers.
Une projection d'étincelles dans les ténèbres.
Son sens?
Déployer son regard plus haut pour voir plus beau, pour y découvrir les sommités du monde.


Un bouton d'extinction , un terminus, une finitude de l'humanité , un sigle d'absolu.


LE TITRE

Qu'est ce qu'un SHUTDOWN?
C'est un terme anglais symbolisant un arrêt brutal.
Souvent employé dans la constitution politique américaine il définit une cessation d'activités gouvernementales.

Aurélien Grall l'a intelligemment réinvesti à des fins écologiques et apocalyptiques.
Une belle cohérence pour cette histoire dont l'action principale se déroule aux Etats Unis.

Je me permet de joindre une citation avant le développement , qui je pense résume et renforce totalement l'idée et l'intention première du livre.

" La nature ne pardonne pas , n'oublie rien..
Des coups , elle peut en supporter mille et rendre soudain non pas œil pour œil  mais apocalypse pour chiquenaude"
Jérôme Deshusses


MON SYNOPSIS

L'humanité a passé son tour dans le cyanure de la technologie.
Le monde s'éteint , s'effondre sous ce progrès à double engrenage, ce fléau inguérissable.
L'homme est face à ses dégâts, ses constats.

Plus aucun réseau, plus de smartphone, plus aucun symbole de vie virtuelle.

La devise..
Sauver ce qui peut l'être encore..

Le gouvernement américain sollicite les services de Michal Donovan astrophysicien , héros de guerre de surcroît.
Michael est un homme brisé par la vie, corrélée à sa solitude , l alcool comme puissant anesthésiant de l'âme , qu'il ingurgite depuis la mystérieuse disparition de sa femme Helen.
Pour seules béquilles de vie , ses deux enfants Stacy et Jack.
Victime d' un symptôme posttraumatique il vit entre isolement , colère et dépression.
Néanmoins , il demeure un homme intègre , sensible et paradoxalement animé par une farouche énergie à rétablir certaines vérités.

Après réflexion approfondie, il accepte le challenge proposé..
En même temps vu l'enjeu, le choix s'imposait..
Pour ce faire, il devra travailler en étroite collaboration avec Charlotte Von Braun scientifique glaciale et hautaine  avec qui contre toute attente il va retrouver quelques bribes d'humanité.
Une résurrection dans un paysage apocalyptique , c'était pour le moins bien pensé..
Un virus électromagnétique propulsé à vitesse foudroyante dans tous les recoins de la terre
Tokyo, Allemagne, Brésil et Etats unis .
Les catastrophes s'enchaînent !
Les cerveaux se démènent!
Aucun répit pour nos pauvres neurones tyrannisées par l' enchevêtrement des événements tous aussi incontrôlables les uns que les autres.
Notre esprit est siphonné par ce cataclysme , cette anarchie, cette débâcle humaine!

Je vous laisserai le soin de découvrir tous ces chaos et rebondissements qui sont de vraies commotions cérébrales pour le lecteur non averti!


MON DEVELOPPEMENT
L4ASPECT PSYCHOLOGIQUE
Dans cet outrage à l'humanité et sous jacente à l'histoire de vrais défis humains!
Une arme puissante et oubliée ..la solidarité dans tout ce chaos ambiant.
Pas une coalition d'individualisme, mais une véritable union d'engagement.
Quand la vie et la fin se nient mutuellement mais s'intercalent si bien!
Les protagonistes évoluent dans l'anticipation, la programmation et la représentation de leur futur proche.
Un élan vital, une tension qui propulse, cette persévérance à être!
Comment l'esprit humain est parfois sans limite mais aussi plein de ressources inattendues devant la férocité et les situations extrêmes.


L ENGAGEMENT ECOLOGIQUE

Le respect de l'environnement
L'écologie c'est avant tout la défense de nos éco systèmes .
Aurélien Grall nous invite à la compréhension de l'équilibre relationnel entre l'homme , la nature, le progrès tous intimement liés.

La prise de conscience
Une question fondamentale!
Ou en sommes nous?


LE STYLE ET SES SINGULARITES

Aurélien Grall a un style reconnaissable entre mille .
Pourquoi?

Une plume visionnaire souvent amalgamé dans une réalité imaginaire .
Un style épuré , des phrases percutantes  un vocabulaire toujours judicieusement choisi et contrôlé et une force assez exceptionnelle dans la qualité des descriptions.

Une écriture force de frappe , une plume de conscience agissante..



POINTS FORTS ET BEMOLS


Face à cette œuvre , je me suis retrouvée dans un curieux dilemme!

Ma distinction des points forts et moins forts a été totalement floutée par la force des intentions émises par l'auteur.

Par exemple,

En immersion dans l'urgence certains développements ont été occultés.

L'étoffe des personnages
Le suivi de l'histoire d' amour naissante entre Michael et  Charlotte
Les dialogues éthérés et d' une rapidité assez déconcertante.
Les événements en masse.


Puis après réflexion et relecture , j'ai analysé  cette retenue de manière tout à fait différente.
Quelles étaient les priorités du moment?
Certainement pas celle ci!

La survie, la sauvegarde de notre planète de vie , c'était bien cela les urgences en cours!

Autre point décrié,
La brièveté du livre

Et pourquoi pas si l'auteur a ce potentiel à faire passe son message en un nombre limité de pages .ll
L'intensité était à mon sens le leitmotiv principal de l'auteur
Et je rajouterai même que c'est un véritable tour de force

Au delà de ces aspects discutables
Certains points forts sont sans le moindre équivoque.

le prologue exceptionnellement beau et réfléchissant
Cette référence religieuse au Nouveau Testament
Une vision mystique bienvenue , un rappel intelligent du début de l'humanité où tout était déjà écrit, énoncé..

Les citations magnifiques justement posées en tête de chaque chapitre


La liste exhaustive des victimes du World Trade Center
J' aurais pu l' ajouter dans les points à controverse mais j' ai préféré la définir comme un point fort dominant.

Pourquoi?

En premier lieu pour l'importance de la recherche effectuée.
Ensuite, je l'ai interprété comme une immense marque de respect de l'auteur à les nommer un à un et de leur rendre ainsi hommage.

Autre point culminant
La fin , inattendue, un terminus imprévisible pour le lecteur.
Une fable écologique et humaine.

Ce dénouement nous projette dans un lieu et une atmosphère assez utopiques
De bien singulières sensations .
Une fin sans ouverture , mais sur laquelle on pourrait tout à fait spolier
Qu'aurait il fallu faire pour éradiquer, éviter tout ce scénario..
L'histoire ne le dit pas et c'est le choix légitime de l'auteur.


QUELQUES PHRASES PHARES

"Responsable du massacre le plus légitimé du monde , l'homme plus précisément les compagnies forestières et agricoles unies par les liens sacrés du développement économique et au delà par l'intérêt public supposé."

"Il faut l'avouer à bien y penser la première plaie de cette terre c'était nous."


MA SYNTHESE

J'ai parcouru ce livre en apnée , aspirée par l'incroyable lucidité des événements appréhendés.
L'effet coup de poing des mots et expressions , de tout ces chocs révélateurs!
Une finesse dans les analyses , cette juxtaposition des émotions et de la réflexion.

Une plume comme je l'ai déjà dit dans ses deux précédents livres, définitivement d'un autre temps.

Rédiger une chronique sur les œuvres d'Aurélien Gall est pour moi un double challenge.
Tout d'abord car ce ne sont pas vraiment mes thèmes de prédilection et puis parce que j' ai toujours un peu peur de passer à côté de certains faits marquants et essentiels à la compréhension de l'œuvre.

Merci à cet auteur pour la pertinence et le talent de ses œuvres.


ISABELLE  MOROT- SIR UN ANGE DANS MA VIE ROMANCE FEEL GOOD 196 PAGES AUTOEDITION Toute personne a un ange dans sa vie. On ne sai...