samedi 21 décembre 2019

CHRONIQUE N8

AZMEL
LA PORTE DU TEMPS
TOME1

LAURA WILHELM

NOMBRE DE PAGES: 217
DATE DE PUBLICATION: janvier 2017

CATEGORIE: SAGA DE ROMANCE FANTASY

EDITIONS/ SUDARANES EDITIONS

MA NOTE 15,5/20


Laura Wilhelm est une autrice que je découvre avec grand plaisir dans un genre littéraire que je suis peu habituée à lire/ la romance fantasy.
Un thème de prédilection pour cette jeune autrice qui au départ n'avait pas pour projet de publier ce premier tome.
Suite à l'engouement général, elle se lance alors dans cette belle aventure!
Une plume empreinte de d'une spontanéité et d'un enthousiasme juvéniles.
Fluidité et vivacité sont au rendez vous dans ce roman introductif.

A savoir également que Laura Wilhelm s'est récemment essayé dans un tout autre genre entre thriller et roman contemporain avec
"Souvenirs introuvables"
A suivre...

J'en profite pour remercier tout particulièrement l'auteur pour cette belle marque de confiance en me proposant ce service presse qui à défaut d'avoir été une révélation, a été un véritable plaisir de lecture et une belle découverte dans le genre.

Je poursuis comme à l'accoutumée, en étayant ma chronique de deux citations choisies pour orner l'oeuvre et son thème.

"L'espace est un corps imaginaire comme le temps un mouvement fictif"
Paul Valery

"L'imaginaire et le réel sont deux lieux de la vie"
Jacques Lacan


LA COUVERTURE

Un choix de couverture tout à fait en concordance et en osmose avec les deux principaux thèmes de l'histoire, l'amour et la Porte du temps.
Une illustration captivante attisant instinctivement la fascination et une curiosité inéluctable.
D'emblée on se sent propulsé dans l'atmosphère du roman.
Un préambule éblouissant à l'histoire.


LE TITRE

Un titre. évocateur qui à lui seul nous entraîne au coeur de l'intrigue;
J 'ai apprécié ce titre pour ce qu'il laisse deviner , un chemin flou et lumineux dans lequel on a envie de s'engouffrer.
Nul thème n'est aussi fin et infidèle que le temps...


MON SYNOPSIS

Léna Petterson est une jeune fille fraîchement endeuillée par la mort brutale de se deux parents dans un accident.
Recueillie par sa tante Eléonore et ses deux cousines Jamie et Andy , elle réapprend doucement à vivre dans la toile noire et morose de sa souffrance.
Seules ses larmes récurrentes trahissent la blessure profonde de son âme.
Léna est une jeune fille au caractère bien trempée et d'une intelligence obtuse.
Impulsive et décidée , elle mène de front tout les malheureux aléas de sa vie avec courage et pugnacité.
Nouveau décor planté, nouveau lycée, nouveaux visages,amitiés naissantes...
Et coup de foudre!
C'est le moins que l'on puisse dire!
La rencontre de trois. frères dont l'un va la faire basculer dans une passion transcendantale.
Dans l'intervalle, elle va découvrir avec stupeur un secret de famille étrangement préservé.
Elle fait partie des Elues et mieux encore...
Cette révélation va la conduire irrémédiablement au mystère occulté de la Porte du temps
Détentrice de pouvoirs paranormaux comme la télékinésie , elle apprivoise alors sa nouvelle vie et cet amour débordant,inconditionnel et démesuré qu'elle voue à Rick.
Pourquoi lui?
Comment se fait il qu'elle puisse le sentir, le reconnaître aux seuls battements de son coeur,?
Pourquoi cette passion ne peut exister de façon charnelle?

C'est ce que vous découvrirez au fil des pages de cette intrigante lecture.


LES POINTS FORTS DU ROMAN

Le récit est raconté par la protagoniste principale Léna ce qui confère une intimité instantanée avec le lecteur , on est de suite immergé dans un contexte vivant, éloquent.
Une ultime intention de transmettre directement l'émotion,un procédé que j'aime tout particulièrement.
Un univers bien posé , une simplicité d'écriture qui nous plonge sans entrave dans le cours de l'histoire.
Une intrigue soutenue et remarquablement menée.
Des personnages agissants auxquels nous n'avons aucune difficulté à s'identifier où à s'attacher ...
Des descriptions physiques très détaillées nous offrant un visuel quasi constant.
Une histoire aux légères allures de vampires diaries ou de twilight pour ceux qui apprécient ce genre de séries.
Une plume légère, sans grande envergure , mais agréable .
Une plume pimpante , fringante et pleine de jeunesse.


LES BEMOLS DU ROMAN

Un style manifestement encore dans sa recherche avec quelque tournure maladroites mais qui n'altèrent en rien le plaisir de la lecture.
Les références au paranormal sont survolées, j'aurais souhaité davantage de recherches corroborant le réel et l'imaginaire.
Une histoire d'amour fusionnelle que j'ai aimé mais qui manque un peu d'étoffe et de prise de risque


UN PASSAGE FAVORI

" Tout nous reliait et pourtant tout nous séparait
Nous étions deux âmes en perdition , ne cherchant pas à savoir de quoi l'avenir serait fait.
Je m'en fichais totalement.
Nuit et jour , j'étais obsédée par son regard enchanteur et même le temps qui passait n'avait pas l'air de se soucier de notre amour interdit.
Nos désirs allaient plus loin que les simples besoins humains.
Nos corps s'attiraient certes comme des aimants mais nos âmes se reconnaissaient.
Son âme m'était familière sans que j'eusse le souvenir de l'avoir aperçu ne serait ce qu'une seule fois dans ma vie."


MA SYNTHESE

Un beau défi pour moi cette lecture dont je ne suis pourtant pas adepte.
J'ai bien apprécié les notions confuses de bien et de mal qui nous offrent un certain questionnement;
J'ai aimé l'univers inaccessible qui s'est imposé en raison de façon tout à fait inattendue.
Un style accessible ouvert à tout public .
Une fin pour ce premier tome qui laisse présager une belle suite.
Le petit bonus du premier chapitre du tome 2 en préface m'a convaincu de poursuivre cette belle aventure!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Petite chronique de l'instant... Un coup d'oeil sur ma vie Sous un "rien de particulier" L'art d'une âme presq...