lundi 4 octobre 2021

 SELENE DEROSE

EN QUETE D L'ETRANGE

L'AFFAIRE MELMENAC

THRILLER FANTASTIQUE-HORREUR

AUTOEDITION

155 PAGES ( broché)

108 PAGES (numérique)



Pas entrer. Ne pas entrer.

Ainsi, commence le court et terrifiant roman de Sélène Derose.

Autant dire, que parfois, il serait judicieux d'écouter certains avertissements sous peine d'être réduit à un état végétatif, tétanisé et tout juste en mesure de bafouiller quelques onomatopées fébriles et étouffées.

Car si l'erreur est humaine, l'horreur aussi manifestement..

J'étais blanche comme un linge et j'avais la gamberge noire!

Il est des noms, des lieux remplis de terreur , on les murmure si bas, c'est à peine si on ose les prononcer , puis peu à peu ils insinuent une omerta contagieuse. Des événements disparus dans un brouillard de mémoires. Des souvenirs que l'on ose plus déterrer , des journées que l'on ose plus contrarier. Un voile opaque obstrue la vie , un soleil qui refuse d'éclairer les horreurs , une brume omniprésente et dissuasive. Tout est orchestré pour s'enfoncer davantage dans le sombre et le mensonge.

Lugubre fatalité de l'occulte et de l'obtuse ignorance..

Comme le disait justement Jacques Sternberg :" L'occulte a toujours fasciné l'ignorance."

L'ignorance, l'étrange, le fantastique et le paranormal sont les tenants intrigants et noirs de cette histoire. 

La peur cristallise chacun de nos mouvements , chacune de nos paroles , englue chacun de nos pas..

Nos veines surchauffent et l'hémoglobine turbine..

Une peur envahissante , abrutissante , une malédiction font régner l'union d'un petit village ..

Bon , une petite terreur de temps en temps , ça remet les idées droites!

L'Affaire Melmenac est le second roman que je lis de Sélène Derose après un des tomes de sa duologie "Alter Ego" roman initiatique, i faudrait d'ailleurs que je m'attèle au suivant..

Mais pour l'instant, je vous raconte l'étrange histoire de Melmenac.


RECIT

Lacura Obs officie pour le journal "En Quête de l'Etrange" .

Partie sur les traces d'une ancienne mine aux rumeurs sinistres dans le village mystérieux de Melmenac, elle se retrouve internée dans un état comateux.

Son confrère Jasper est à son chevet et assiste à ce spectacle effroyable , des balbutiements incompréhensibles, c'est tout ce qu'il obtiendra.

Il décide alors de poursuivre l'enquête et de percer enfin la vérité sur ce trou perdu et embrumé.

A son arrivée, c'est ambiance couvre feu et hostilité en tout genres. La commune est taiseuse , secrète et pas très rassurante. Des investigations qui s'annoncent compliquées , longues et périlleuses.

Il obtiendra bon gré mal gré l'aide d'André Barvac , officier de police , fera face au silence inexplicable et mystérieux d'Eveline et Homer ses parents.

Des disparitions énigmatiques, des morts enterrés ou pas avec leurs secrets , une communauté épiante 

Un étrange mémorial, une mine interdit à l'accès , une ambiance angoissante et pesante, tout devient irrespirable pour Jasper...

Quelle vérité effroyable se perd dans les brumes enveloppantes de Melmenac?

Et une fois la vérité éclatée , existera t-il une issue pour ce village perdu?



Je crois avoir lu ce bref roman en une poignée de minutes et en apnée!

Aucun répit dans l'intrigue qui va de rebondissements en rebondissements les plus inattendus.

On peut tout de même avec un peu d'attention deviner une partie de l'intrigue mais nous demeurons encore bien loin du dénouement escompté.

Sélène Derose  est une vraie conteuse de l'étrange, elle manipule atmosphère , intrigue et protagonistes à merveille pour nous enfumer..

Les personnages ont des psychologies succintes mais  ça ne dénature en rien l'intensité du roman qui par sa brièveté se concentre essentiellement sur l'intrigue.

J'ai été en état d'alerte tout le temps de la lecture et sans transition.

C'est tout à fait addictif!

La plume de l'auteure sait parfaitement activer le processus d'adrénaline!

Le style et précis , visuel  et ça vous glace le sang!

Peut-être un peu court ..

Comme notre souffle en le lisant!


PASSAGE


"Il est des liens parfois si forts avec le lieu où l'on est né , qu'ils logent en nous.

Evelyne le ressentait au plus profond d'elle . Melmenac , Ce village imparfait , aux fondations obscures. Ses règles . Les disparitions , elle avait toujours vécu avec. On lui avait expliqué que certains d'entre eux partaient mais qu'il ne fallait pas être triste , car c'était pour le bien du village.

Secrètement, silencieusement elle avait enterré la douleur dans un recoin de son coeur , et jour après jour elle s'était bon gré mal gré accommodé à l'absence."












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

  LAREM E DEBBAH LA MAISON DU BORD DE MER ROMAN FICTIF 225 PAGES AUTOEDITION Puisque nous serons emportés sans retour, puisque rien n'es...