jeudi 5 octobre 2023

 STEFAN ZWEIG

AMOK

EDITIONS LE LIVRE DE POCHE

118 PAGES


Amok ou le fou de Malaisie..

Oui, l'amok est un brusque accès de folie chez les malais, une rage incontrôlable .

La folie est souvent un détour vers la passion, un saut vers l'obsession , le dévolu de l'amour extrême. 

Les yeux et le jugement se troublent , on se jette corps perdu dans cette force pénétrante, cette force créatrice ou destructrice. Un combat contre le démon, le flot exagéré de la frénésie humaine bien au dessus de tous nos sens. Ressource de l'esprit aussi bien insoupçonnée qu'inexplicable . 

"Alors prends feu ! Seulement si tu t'enflammes 

Tu connaitras le monde au plus profond de toi!

Car au lieu seul où agit le secret , commence aussi la vie."

Ces quelques vers précédaient le recueil Amok publié en 1922;

Amok à l'instar de toute l'oeuvre de Stefan Zweig est une nouvelle bouleversante, un voyage dans l' obscurité de l'âme humaine , c'est angoissant , oppressant , ambigu mais terriblement sublime!

Il faut savoir que le terme "amok" signifie un état pathologique caractérisé par des hallucinations visuelles, des pulsions homicides souvent suivies d'un profond abattement. En Malaisie cette pathologie est typiquement masculine et survient après l'absorption de certains breuvages.


Passons à l'histoire..

Dans la chaleur d'une nuit tropical , alors que le narrateur embarque sur le transatlantique qui le ramène de Calcutta en Europe, il fait une étrange rencontre. Un bref échange puis il disparait .

Allure fantomatique , lugubre visage , c'est seulement lors de la seconde rencontre qu'un échange étrange et fébrile va se produire bien arrosé par la descente d'un bon whisky. Sous cet étrange faciès , un médecin exilé depuis bien trop longtemps dans cette atmosphère exotique. Un homme au lourd secret , gangrené par le remord  Le besoin viscéral de rompre sa solitude mortifère, de pouvoir enfin vider ses entrailles , il confie alors son histoire à ce pauvre passager. Un soir qu'il est déjà bien imbibé une femme de la haute société anglaise vient lui faire une très étrange requête. Un événement qui va susciter la fureur de ce cher médecin depuis la folie va alors tout détruire sur son chemin.


C'est brutal, génial , addictif, je l'ai lu en une poignée de minutes et la chute est tout à fait inattendue. 

L'histoire est inspirée de l'expérience personnelle de l'auteur , de sa vie en Malaisie. 

Stefan Zweig est le maître dans l'art de la nouvelle , son style est unique , empreint d'un grand réalisme ,d'empathie et je dirais même que ses oeuvres sont un vrai travail de psychanalyste. 

On dit de lui qu'il est "l' écrivain de l'âme humaine"










 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

  LAURE GOMBAULT NELLY PORTRAIT D'UNE INCANDESCENTE Si les anges n'ont pas été créés pour cette terre, certains y ressemblent étrang...