vendredi 26 juin 2020

SELENE DEROSE

ALTER EGO

ROMAN INITIATIQUE

142 PAGES

AUTOEDITION




Nous pourrons changer que lorsque nous nous serons acceptés  tels que nous sommes .
Etrange paradoxe!
Quand l'oeil que nous poserons sur  le monde  sera définitivement celui de nos intériorités.
Savoir enfin qui nous sommes, la mission essentielle de nos humbles existences.

Aller à sa propre rencontre, comprendre que ce que nous pensons, que ce que nous sommes et aussi ce qui nous guident lorsque nous nous croyons perdus.
Dans notre rapport à l'existence . tout a un sens, notre comportement qu'il soit sous emprise ou libre est toujours l'expression d'un "moi" profond.
Oser se voir en pleine lumière, quand personne ne regarde , accepter ce face à face , cet effet miroir.
Sous l'arc significatif de la conscience , réveiller nos yeux.

Je dois avouer que je suis assez gourmande de ces intitulés un peu philosophiques , qui souvent nous offre une vision décalée des choses nous permettant ainsi de nous recentrer, de repositionner nos événements.
Accepter et accueillir ce qui se présente et se dire quel'on est exactement là où l'on doit être..
Pas toujours simple n'est ce pas?

Dans le roman de Sélène Derose j'ai flotté dans une aura de bienveillance, à mi chemin entre l'introspection et la résilience, la sérénité en plein coeur..
Sans nous endommager , sans nous désabuser , se laisser couler vers soi , ne surtout pas résister à cette grisante aventure.

Je ne connaissais pas les oeuvres de l'auteur  et je la remercie par ce biais de m'avoir proposé ce service presse.
Une belle immersion dans les légendes amérindiennes.

Sélène Derose est aussi l'auteure de:

"Quêtes, d'ombres et de lumière " en 2017.

Puis Alter Ego
Tome 1
Au delà des apparences
Et le
Tome2
Au delà des frontières


Vous faites le voyage avec moi?
Embarquement immédiat avec le fondateur de la psychiatrie analytique.
J' ai nommé Mr Carl Gustav Jung

"Celui qui regarde à l'extérieur rêve,
Celui qui regarde à l'intérieur s'éveille"

"Ce qu'on ne veut pas savoir de soi même finit par arriver de l'extérieur comme un destin"

Méditation en cours de téléchargement!

MON AVIS

RESUME


Niya est une jeune femme qui vit à Chicago ou peut être devrais je dire "vivote" à Chicago!

La personnalité de la jeune femme et sa vie d'ailleurs sont sans fioritures.
Niya est légèrement introvertie et résolument cartésienne!
Des journées sous contrôle , méthodiquement rythmées comme du papier à musique où rien ne dépasse sinon les fausses notes de l'imprévu et de la fantaisie.
Cruellement, les évidentes absentes!
Une poignée d'amis dont Clarisse sa colocataire et sa ravissante opposée , s'évertue à percer et à remplir cette forteresse d'uniformité!
Niya est amérindienne et pourtant très peu réceptive aux manifestations parfois mystiques de sa culture.
Pourtant un jour, un malencontreux  accident vient lui exorciser un étrange parallèle.
Un peu sous le choc, bringuebalée par de mystérieux et insolites phénomènes , elle va alors avancer à mi chemin entre son illustre côté rationnel et l'irrationnel qui commence à prendre ses aises.

Peu à peu , ses abris cèdent , Niya la logique , la pragmatique démissionne et sort de ses tréfonds , de ses émois enterrés , de ses souvenirs entaillés.
Un secret , une rencontre..
Le destin semble lui dire:
A ta rencontre, j'ai décidé de venir ..
Pitié ne ma repousses pas , j'ai besoin de toi et tuas besoin de moi...




L'ATMOSPHERE
 
 Un atmosphère calme et linéaire se dégage dans la plus grande partie du roman.
On se demande même si il va s'y passer quelque chose!
Une atmosphère qui restitue parfaitement le caractère de notre protagoniste.
Une ambiance routinière entraîne la lecture sans grand enthousiasme.
C'est véritablement dans les dernières pages que se délie le coeur de l'histoire.
Une atmosphère un peu ésotérique et mystique se dévoile et un peu de suspens arrive enfin!
L'ambiance de fin est en revanche assez pénétrante.



LES PERSONNAGES

Un contraste assez saisissant au niveau de la construction des personnages principaux au nombre de quatre.
Niya . Clarisse , Zain et Aaron.
Si les protagonistes masculins sont assez bien construit et sont les voix  fortes de ce roman, les protagonistes féminins sont un peu insipides et manquent d'étoffe .
J' ai davantage attendu et espéré de Zain et Aaron que de Niya et Clarisse.
Niya on la découvre au fil du roman et particulièrement à son dénouement qui met de la vigueur au personnage.
Elle n 'a pas été pour moi un personnage auquel je me suis attaché, il manquait un peu d'explicité au niveau émotionnel.
Le rendu de son vécu est resté assez cloisonné par sa personnalité.



LA PLUME DE L'AUTEUR

Un style fluide, accessible , assez dépouillé et laconique.
Si il est agréable à lire je n'ai néanmoins pas eu de vrai coup de coeur pour le style.
Il y a néanmoins de beaux passages bien détaillés qui font la force du roman.
La plume reste sensible , soignée  et j'ai trouvé les dialogues très vivants.


TITRE ET COUVERTURE

La couverture est magnifique et intrigante .
Et tout a fait appropriée à l'histoire.

Le titre c'est le thème tout simplement , pas de mystère , il annonce la couleur!
Concis et efficace, ces deux mots captivent , les titres courts sont souvent plus percutants!


CE QUE J'AI AIME

La dimension initiatique sous fond de légende amérindienne .
La découverte d'un pan de cette culture .
L'intrigue est bien préservée et a son plein effet en fin de lecture.
Une lecture évasion.agréable.
Une histoire très bien imaginée

CE QUE J'AI MOINS AIME

Le rythme lent et un peu mou du début du livre .
Des scènes réitérées un peu  trop souvent entraînant une lassitude . .
Un chahut de réflexions  pas toujours adroitement manié.
Un recul froid dans le récit par endroits.
Des personnages pas assez travaillés.



PASSAGE FAVORI


"Ma conscience quitta la nuit et mes paupières s'ouvrirent sur l'aurore .
Le bleu sombre du ciel commençait à battre en retraite face aux rayons chauds du soleil.
Le dégradé de couleurs qui en résultait donnait aux alentours un aspect irréel ou peut ^tre cette impression était due à la brume de ma tête .
Je me réappropriais petit à petit mon environnement tandis que des images étranges dansaient parmi mes pensées.
Comme toujours , j'émergeai en même temps qu'elle mais cette fois était différente de toutes les autres"



J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce livre et ainsi l'univers de Sélène Derose.
Expérience mystique ou réelle j'ai totalement adhéré à ce sujet vaste et fort intéressant.
Le mystique est une force invincible..

Et c'est avec grand plaisir également que je lirais sa suite..
















.

















.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

REPLIQUES STEPHAN CAILLETEAU ROMAN 226 PAGES AUX EDITIONS ST HONORE Le temps d'une vie.... On le porte dans sa chair et da...