mercredi 14 octobre 2020

 FOISE COSSON

IN EXCELSIS

ROMAN INSPIRE DE FAITS REELS

AUX EDITIONS  ENCRE ROUGE

210 PAGES


In Excelsis..

Dans ses plus hauts degrés, j'ai flotté , titubé, déraillée solitaire dans cet estuaire où la réalité a dépassé l'imaginaire.

Un lierre noir de désespoir s'est agrippé à moi dans cette folie décorée , cette terre bâclée , ces chimères éventrées où j'ai rencontré la mémoire cryptée , l'enveloppe déchirée d'une éblouissante échappée belle.

Sophie, c'est comme ça qu'elle s'appelle..

Son nom résonne , ses souffrances m'emprisonnent , son bonheur me badigeonne .

Courbée dans l'enfer, dans ses commotions , les gestes pulsions d'une parodie épuisée , crevée, rejoint la noirceur des jours trompés , d'une chair arrosée de flux forcés, le silence sacré qui présage le pire des orages..

In Excelsis...

Des jours et des nuits j'y ai pensé..

Qu'allais bien pouvoir faire de toutes ces secousses, ces serrements de coeur, ces souvenirs constellés de blessures , de chagrin et ces larmes que je n'avais su retenir et qui avaient déferlé en flots salvateurs?

Allais-je me dérober ou m'immerger phagocytée par tous ces relents aux tourbillons incessants?

J'ose dans cette apothéose d'affreusetés , libérer enfin mon air oxygéné par l'overdose de cette vie éclatée , ourlée d'instants viscéraux.

Allais -je trouver les bons mots?

Les mots qu'il faut?

Un ciel balayé de son bleu et voilé de ses bleus à elle..

Dans ce décor pillé où le bonheur continue d'injecter doucement , péniblement son miracle dans la moelle de la vie qui timidement palpite encore , mon regard de lectrice s'est accroupi devant la litanie de ce destin brisé.

Dans cette marée noire , à l'abandon , j'ai pris possession de tout sans protection..

Les coups de poings dans le ventre, les claques, les humiliations à répétition , les fausses illusions..

Un tour de survie , un sépulcre de vie que je vous partage dans cette lecture bouleversante.

Je n'ai rien pu lire pendant trois jours , j'attendais les premiers apaisements..

Tout m'aurait semblé si dérisoire.


Foise Cosson se consacre à l'écriture depuis une quinzaine d'années , In Excelsis est son premier roman publié.

Il est insufflé par des faits et des témoignages réels rencontrés dans son parcours professionnel.

Pendant plus de vingt ans elle s'est généreusement occupé d'une association d'aides ménagères.

Foise Cosson est une auteure pleine d'humilité , d'une vibrante sensibilité et une grande amoureuse de la littérature.

Et c'est sana rature , que je lui déclare ma profonde admiration .

Ce récit est violent, insoutenable, inoubliable..

Il restera en moi, pendant très longtemps tout ce qu'elle a su y mettre..

Je vous fait part du mot de l'éditeur , on n'aurait pu mieux dire!

"Une écriture à l'os qui nous fait descendre en apnée dans l'intimité d'une jeune femme .

On n'en remonte pas indemne."


L'HISTOIRE

Un matin qu'elle pensait comme un autre depuis tant d'années, Sophie découvre le corps de son mari sans vie.

S'ensuit, le vertige assourdissant des souvenirs enfouis , des douleurs planquées dans la misère de ses jours..

Ce trop plein de pudeur et de honte aussi qui l'avaient baillonné ..

Otage d'un passé où il va bien falloir réapprendre à vivre , sans peurs , se réapproprier une dignité, une personnalité.

Cette liberté , cette sérénité qu'elle avait tant souhaité ne pourra se faire qu'au prix fort.

Encoquillée , elle va cracher ce sort , se vider de ce venin qui circule malgré elle depuis si longtemps.

Ce résumé se veut succint bien volontairement.

Je vous laisse tout le soin d'appréhender l'histoire et ses priorités au gré de votre propre sensibilité, de votre propre vécu.

Je ne veux scier ni les intentions de l'auteure ni votre approche de ce roman.

Ce que vous découvrirez , vous ne pourrez plus jamais l'oublier.


MON AVIS


Un roman avec pour toile de fond de profondes vérités et expériences universelles.

Le deuil, la perversité , la détresse humaine et la tentative de résilience sont arborés avec poigne et puissance.

Tout est à l'état brut, sans concession et sans édulcorant.

Le personnage de Sophie nous colle à la peau et à l'âme.

Sophie est un concentré de toute la complexité humaine .

Une héroine miroir , qui sollicite notre mémoire , une psychologie ciselée dans une réalité qui la rend criante de crédibilité.

On s'empare de ses champs de bataille, on emprunte son chemin , le personnage nous happe du début à la fin.


Un roman construit intelligemment et simplement , accessible dans sa compréhension.

Un évènement de départ qui va déclencher une succession de projections entre présent et passé sans jamais entraver la fluidité de la lecture.

Aucune notion de confusion, ce qui est pour moi un point essentiel, ne pas se perdre dans l'enchaînement des évènements.

Les chapitres sont courts et sont de petites séquences de vie , j'ai bien apprécié aussi cette approche.


 LA PLUME DE L'AUTEURE

Un grand coup de coeur pour ce style magistral!

Et je pèse mes mots car si j'apprécie certains styles , mes coups de coeur sont en revanche assez rares.

Chaque mot est pesé, à sa juste place , l'écriture est travaillée et à la foi instinctive.

Double prouesse littéraire!

Le vocabulaire employé est parfois incisif et cru accentuant les faits et la représentation que l'on peut s'en faire.

Une verve puissante et bien trempée!

La plume retranscrit au plus près tout les états d'âme.

Une plume qui scande la réalité dans sa plus juste et fragile approche.

Une plume fracassante et affective.


J'ai tellement envie de vous dire qu'il faut absolument le lire!

J'ai pris une "baffe littéraire" !

La résilience est le message fort et phare de ce roman.

Un malheur n'est jamais pur, un bonheur non plus...

Cette capacité à vivre, à réussir envers et contre tout ...

La résilience est la plus belle des facultés humaines car c'est par elle que tout recommence...


PASSAGE

"Les nuits ne se ressemblent pas , il y a celles où je m'écroule anéantie par le sommeil et puis les autres.

Je les appréhende et traîne ma solitude récente devant la télé.

Je pensais que cela aurait été plus facile , que l'absence allait me donner des ailes , que cette liberté nouvelle me ferait danser.

Je me suis trompée.

Je revis le passé , ma mémoire le convoque sans prévenir."








Une histoire de résilince 







 









 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

  INTERVIEW D'AUTEUR FOISE COSSON POUR  SON ROMAN  IN EXECELSIS AUX EDITIONS ENCRE ROUGE Après la lecture de son roman , que j'avais...