dimanche 24 janvier 2021

GAELLE NOHANT

LA FEMME REVELEE

372 PAGES

EDITIONS GRASSET



Encore aujourd'hui, elle me hante, il m'arrive souvent de penser à elle..

Elle m'appelle , je me retourne mais elle n'est plus là..

Elle est retournée où tout avait commencé.


Elle est un astre tardif, la pose authentique d'une lumière aux rayonnements profonds et lointains.

Elle est utopie, besoin, désir, audace, errance et nostalgie.

Oui, je vous le dis, elle est si proche de l'humanité, sans filtre, solaire, possédée de lumière.

Elle est la femme révélée...


Autour d'elle , s'imprègnent ses échappées belles..

Aux détours, aux délais d'une vie où plus rien ne luit, derrière son objectif, elle voit tout ce qui vit..

Elle confisque les instants, elle cristallise les larmes, elle calibre les émotions , elle immortalise les colères...

Elle traque l'instinctive confiance, l'intime évidence de son présent dépouillé de tout lendemain.

Tel un cliché négatif baignant dans sa noirceur , ses pas imposteurs attendent les lueurs salutaires des nouvelles heures , d'un bonheur qui avait pour seul itinéraire...l'exil..

L'oubli est une forme de liberté , un courage qu'elle trafique avec son Rolleiflex comme porte de secours, comme instrument d'amour, proche et précieux telle sa veine jugulaire.


Elle s'appelle Eliza Donnelley née Bergman et devenue sous le joug de l'exil Violet Lee.

Elle est américaine, voit le jour à Chicago et c'est dans le tout Paris ressuscité des années 50 qu'elle ouvre ce matin là, ses paupières lourdes d'hier.

" Au réveil, elle a oublié l'enchaînement des événements qui l'on conduite dans cet hôtel miteux où elle s'efforce de se rendre invisible.

Le papier défraîchi la frappe comme une anomalie , réveille sa mémoire .

Eliza Bergman née trent et un an plus tôt par une nuit de chaos , s'est évanouie dans les brumes du lac Michigan qui escamotent les cadavres et les charognes .

Tout ce qu'il est préférable de cacher.

Elle a longtemps différé sa fuite, tergiversé , dressant des arguments objectifs et des peurs irrationnelles contre son instinct.

Elle a attendu de n'avoir plus le choix pour s'armer de courage, descendre dans les soubassements de la ville , affronter ceux qui pouvaient l'aider."


Quelques années plus tôt, elle avait épousé Adam Donnelley qui avait fait fortune dans l'immobilier.

Le temps lui démontrera qu'elle en savait si peu sur lui..

Elle mène une vie aux contours flous, de liens heurtés , son âme se rend sous un paravent de conventions, condamnée aux déguisements , à l'indifférence, à certaines formes de violence.

Le temps ronge de fond en comble ce vide qui grandit en elle.

Seul , Tim son petit garçon lui donne encore une raison de rester, d'espérer.

Mais déjà les nuits blanches inspiratrices imposent leurs visions d'ailleurs , de secrètes libertés.

L'exil comme seule lucidité.

L'abandon comme seule libération.

Se déraciner pour se retrouver.

Commence alors la longue traversée de Violet dans ce Paris à la foule bigarrée.

Les terrasses de café , Montmartre, les quais de Seine, les lumières feutrées des clubs de jazz, les hôtels de passes , le Pont Neuf, les rues pavées de pas éphémères où tournaient l'ombre et le soleil qui s'accordaient désormais à ses prunelles et que nul obstacle ne venait désormais interrompre son regard.

Ivre de cette liberté, oublieuse de ses marques , loin de ses pesanteurs , elle est plus affranchie que le vent.

Elle devient cette artiste observatrice, qui touche tout ceux qui l'approchent , elle porte l'âme de son époque bien loin de sa chambre noire intérieure.

Elle devient cette amante passionnée , une rencontre, la certitude de deux solitudes..

Une liberté parfois amie, parfois ennemie..

Parfois dérisoire, parfois tributaire d'un passé qui crible ses nuits de cauchemars 

Revit on vraiment?

Comment oublier sa chair qu'on a laissé sur le chemin et qui va grandir avec une place à prendre?

Comment faire face à ce temps masqué qui limite, qui contrefait?

Comment vivre dans cette intervalle convoité, incertain?

Il y a Rosa, Brigitte, Robert, Sam et Horacio..

Des rencontres, des visages qui vont réécrire son histoire..

Forte de ses convictions , c'est 2O ans plus tard qu'elle pourra enfin envisager un retour en Amérique.

Son Rolleiflex comme témoin de vie, elle s'engagera dans la lutte contre les injustices sociales ,la révolte étudiante et le mouvement hippie.

Violet a toujours refusé de payer à perpétuité le prix de sa liberté, l'histoire lui donnera t-elle raison?


Un roman bouleversant , Gaelle Nohant nous offre un espace de liberté absolue aussi vaste que le regard que l'on porte en son for intérieur.

Une plume moderne et envoûtante  là ou les joies et les malheurs défient toutes descriptions , elle a su poser ses mots...







Comment faire face .




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

 ID Sousia est une artiste d'origine coréenne, diplômée de l'ENSA de Bourges. C'est en 2019 et en tant qu'autodidacte qu'...