samedi 6 février 2021

 JRROME IDELON

L'ENVOL DU FLAMANT ROSE

ROMAN  FICTION

186 PAGES

EDITIONS  EX AEQUO



Chers lecteurs,

Aujourd'hui soyons fous!

Allons jusqu'au bout!

Prenons notre pouls!

Serez vous, au rendez vous?

Moi ,je me dévoue!


Glissons sur cette vague d'expressions , aux beaux mots placebos , travestis en dialecte exquis...

Glissons sur la vague impression d'un monde en inversion , où les perceptions et la raison vivent en rémission , en douces oscillations.

Un monde où les émotions seraient des extrêmes onctions , des pulsions en huis clos dans le mélo d'un jargon béni et choisi.

Submergée d' ambiguités , enrubannée et escortée par ses propres mystères , elle s'envole dans sa puissante fragilité.

Dans la pluralité de ses subconscients , elle est là, solidement amarrée aux geôles de certains esprits flottants.

Trempée d'échos , elle file comme un bateau ivre à la dérive , dans l'alchimie de ses apnées.

Elle...c'est la folie , une folie décorée , une folie vérité, une folie lucidité...

Il paraît qu'elle s'appelle la bipolarité...


Un thème bien d'actualité , un mal sous diagnostiqué  mais en constante progression.

Entre ceux qui en ont pleine conscience et tous les autres qui s'ignorent encore ..


La biolarité, quel est ce mal étrange?

Les troubles bipolaires sont des troubles dits de l'humeur.

Ils contiennent souvent deux phases, maniaque et dépressive.

Entre les deux la personne atteinte retrouve un état "normal" appelé "euthymie"


L'Envol du Flamant Rose est le premier roman de Jérôme Idelon , voyageur compulsif , qui confiné comme nous tous a laissé alors son imagination prendre les voiles..

La bipolarité , il l'a poétisé , il l'a encensé , il l'a calé dans une atmosphère de puérilité sans jamais la dénigrer.

Une tactique fantastique..

Dans l'extase de ses phrases, j'ai chaviré , chahutée par toutes ces phases d'émotionnelles intensité.

Tantôt malmenée, tantôt ravigotée et émerveillée..

Je me suis incarnée en elle, j'en ai saisi toutes ses manifestations..

J'en ai pressenti toutes les éclosions..


L'HISTOIRE


Théo a dix ans , ses yeux ont la richesse et la lumière de la pureté, de la naiveté.

Devant sa petite vie déjà brisée où plus rien n'est un jeu d'enfant , il a appris à observer, à pleurer en silence , à oublier son insouciance.

Privé de père, il vit avec Rose , sa maman , son tout, son seul univers..

Univers où l'imaginaire a coulé toute réalité..

Des repères?

Sans père?

Comment faire?

Maman est une énigme lumineuse, elle est un peu folle, il le sait mais il en rigole!

Ses journées sont noyées dans les larmes qui succèdent aux rires, dans les joyeuse ivresses qui se terminent en gorgées dégrisantes de l'alcool profond de maman..

Avec l'alcool tout n'est pas si rose...

Mais avec maman tout est grand, tout est fête , tout se dance!

Des choucroutes aux fruits de mer, aux tartes aux chocolats par dizaine en passant par sa délicieuse crème anglaise on patauge dans la gourmandise quand ce n'est pas dans les pleurs..

Théo est un buvard et s'imprègne de ce qui altère , de ce qui désaltère sa maman..

Puisqu'elle est bipolaire!

Heureusement , il y a Marcus , avec lui il comprend que la mer ...n'est pas toujours agitée ou déchaînée elle a aussi la paisibilité de ses lents ressacs..

Et puis un jour sa petite vie bascule, maman est allée trop loin...


La plume de l'auteur s'est emparée de toutes les fissures de l'âme avec des jeux de mots..

C'est tellement beau!

On affronte , on joue à être naif , on banni ces vieux mots souillés qui ne soulignent plus rien , 

On fait semblant de rien..

Rire de la situation ou la déplorer?

Moi , j'ai plutôt ri et j'ai surtout compris que la folie pouvait agir là où l'humain est offensé..

J'ai aimé ces états survoltés où tout est audace et possibilités.

Un folie poétisée , un vertige insensé devant l'inertie de nos vies.

Si la vie n'était qu'un jeu de mots...

"Une distraction momentanée du langage " comme dirait Henri Bergson

La clarté d'un jeu de mots éclatant une pensée...

La folie comme porte de sortie..

La plume de Jérôme Idelon m'a séduite par son raffinement et ses tonalités poétiques.

Il a parfaitement su décrire l'état d'enfance face aux complexités du monde des adultes.

Une ironie tendre et douce se dégage de ce roman adorable!

Un roman hors temps..où l'on compose avec l'imagination débordante et surréaliste de l'auteur et la vérité d'une maladie bien réelle.

J'adore les vérités décalées et poétisées!

C'est un grand , grand coup de coeur ce roman!


PASSAGES

"Oui, parce que maman , elle s'est mise à pleurer presque tout le temps.

Il n'y a rien de plus douloureux , mais aussi beau que des larmes d'amour.

C'était tellement émouvant que je n'osais jamais l'interrompre."



"Le plus dangereux , c'est quand maman passait trop de temps dans la même pièce .

Ses mouchoirs s'amoncelaient pour former de véritables pyramides .

Leurs sommets touchaient souvent le plafond.

Il fallait alors faire attention aux éboulements quand on passait à côté .

Le risque d'avalanche était très fort.

Je n'avais pas envie d'être enseveli à mon tour sous une montagne de chagrin"











.





.











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

 CAROLINE LEBLANC LETTRES DE BARCELONE RECUEIL DE LETTRES AUTOEDITION J'effeuille ces lettres aux lignes de vie, des missives ensoleillé...