jeudi 15 avril 2021

 LOU AVIDA

REFLETS

RECUEIL DE TEXTES POETIQUES

AUTOEDITION


"La poésie est simplement la preuve de la vie.

Si votre vie brûle bien, la poésie en est les cendres.

Léonard Cohen


Je savais qu'elle reviendrait, je ne peux pas me passer longtemps d'elle..

Elle, c'est la poésie , vous savez ce monde d'insurrections, d'émotions, d'imagination, de transfigurations.

Ce condensé de ravissement , de symboles ,de démesures des mots, toutes ces lettres qui rendent la vie sur terre plus belle.

Une lumière dans l'obscurité forçant le silence à faner, à capituler.

Ce flux de l'esprit qui nappe la préciosité des choses et des instants..

La poésie est génie, elle est souvenir , elle est extralucide , elle est folie..


Je vais vous parler à présent d'une nouvelle plume poétique dans le grand cercle de l'autoédition.

Elle s'appelle Lou Avida  ,elle est lituanienne , elle arrive en France dans les années deux mille , elle travaille dans l'automobile mais elle est aussi musicienne!

Elle compose des bandes originales pour les auteurs, pour leurs livres..

Aujourd'hui, c'est elle qui écrit..

Un recueil de trente sept textes poétiques voit le jour..

REFLETS

Vous savez la musique et l'écriture , c'est juste ce petit crochet entre le son et les sens.

Qu'est ce qu'un reflet?

Un miroir au creux de l'âme?

Le rayonnement de l'invisible sur le visible?

Une inflexion de lumière salutaire?

Irrationnellement , la poésie pose par impulsions , les mots que l'on a pas osés..

Lou Avida nous offre un florilège de thèmes variés et profonds.

Nos sujets chéris de prédilection tels que l'amour, le temps, l'amitié , la famille , la rupture.

Mais aussi un éventail de confidences , de prises de conscience , de nostalgie , de résilience..

La copie fragile et gracile d'une âme volubile.


Il y a d'abord , le saut des mots, leur musicalité , leur rythme effréné ..

Puis cette force captivante qui nous hante crescendo dans des mots tantôt rebelles , tantôt raffinés mais aussi violents , véhéments dans leurs expressions.

On est chahuté comme sur une route déglinguée, comme sur une mer démontée

L'âme est étrangement à cran dans ces rendez vous troublants.

Sous l'apparente quiétude des choses, se lit aussi en filigrane une colère délavée, oubliée  et ce besoin de l'exprimer..

Au fil des pages, je suis décontenancée par les variations, les impressions encore très présentes d'évènements passés, la vie s'enchevêtre dans ces vers dorés ou brûlés..

L'espace temps est dévoré par une quête singulière de vibrations en déclinaisons , comme le temps filant et revenant.

La parfaite équation de l'éphémère et du perpétuel.

Les sensations sont déversées en légères commotions.

Des petites chutes brusques dans les tréfonds de la conscience.

Les mots cherchent leur respiration, leur ispiration.


La plume de Lou est travaillée et déstructurée à la fois et je dois dire que j'adore ça!

Ces claquements, ces grincements de mots qu viennent nous propulser ailleurs dans des secousses inattendues.

L'écriture a un vrai relief , une intensité , un style implacable , des phrases inoubliables.

Le tout dans une belle fluidité , une belle complicité se conspire avec l'auteur au fil de la lecture.

L'essence et la consistance de la poésie sont bien présentes même si elles sont revisitées par la plume de Lou Avida.

Un aspect de modernité insuffle à ce recueil une belle note d'originalité.

Les silences de Lou ont trouvé leurs interprétations.

Ce recueil , vous l'avez compris est un véritable coup de coeur..

Et j'espère  que beaucoup d'autres s'en suivront..


Merci Lou pour le mystère irrésolu et poétique de nos vies et de nos mots



Je vous offre à présent un de mes textes préférés.


L'INCONNU

"Je crie , je crie tellement fort 

Que je suis là, que je sui là encore.

Que j'ai faim d'amour , que je déborde d'envie.

Que j'ai un corps , un coeur , que je suis en vie.

Je hurle mon manque de tendresse 

Je crève de ma maladie

De vouloir partager mes tracas , mes ennuis

Mes joies, mon bonheur, mes plaisirs inouis.

Mes écrits , mes non dits , mes plus profondes phobies

J'explose de l'intérieur comme un missile

Sans te trouver toi , un inconnu fébrile

Qui sera là, à mes côtés

Qui me tiendra la main sans préjugés

A qui je confierai la meilleure partie de moi

Pour qu'on puisse garder un équilibre droit

On sera égaux l'un et l'autre

On se regardera dans les yeux sans en avoir peur

On sera des voyageurs empruntant le même chemin

On sera amoureux de nos âmes , pas des pantins

De nos passés compliqués et de nos soi disant destins

On sera libres à deux














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

  LAREM E DEBBAH LA MAISON DU BORD DE MER ROMAN FICTIF 225 PAGES AUTOEDITION Puisque nous serons emportés sans retour, puisque rien n'es...