lundi 9 mai 2022

 ALEXANDRE PAGE

MANGAZEIA

Roman poétique, historique

200 pages

Autoédition


"Le temps brise et disperse la réalité , ce qui reste devient mythe et légende;"

Nutto Revelli, écrivain italien

Conquérir et ressusciter la splendide et oubliée "Mangazeia" ne pouvait se faire que de vers...de poésie au rythme sonnant, aux accents flambants , aux sonorités éconduites par une grande sensibilité.

Envoutante alliance de l'historique, du mythique et du soupçon éminent du mystique , "la bouillante d'or" comme elle fût nommée renait de ses cendres sous l'étreinte brutale et délicate de la plume enchanteresse de son auteur, Alexandre Page. Opulente, distinguée, coulante de richesses , Mangazeia fut une colonie marchande de Sibérie, puis une ville. Elle ne comptait que très peu d'habitants , son axe commercial fût interdit en 1619 sous peine de mort car l'état ne pouvait y percevoir de taxes . Elle perdura un demi-siècle encore avant de voir ses heures de gloire sombrer dans une fin apocalyptique , elle flamba dans un terrible incendie en 1662. On dira même que ce fût le courroux du ciel..

Son emplacement , son histoire tombèrent dans l'oubli absolu. 

Un roman en vers, il fallait le faire!

C'est tout d'abord une prouesse à saluer autant par son intention que par la qualité  de ce genre littéraire si peu exploité. La poésie dit toujours ce qu'elle a à dire!

Une lecture ensorcelante et captivante, je dirai..

Une prose aguerrie de tous les tons poétiques , des sonorités drainées par les instants de lumière et de tragédies . Une composition de rimes inépuisable , un flux presque indomptable de vocabulaire exigent. Des inflexions salutaires en intonations musicales et une pléiade d'images offerte à notre imaginaire. Les chapitres sont des chants sacrés où Mangazeia se raconte , où elle jubile et agonise , où elle puise dans les profondeurs du temps pour nous conter son éternité. L'histoire et les mots ont un pouvoir de vérité . Un style métaphorique , un univers posé au bord des yeux , une réflexion aussi..

Une poésie qui éveille la vision , qui est insurrection et émotion. 

Moi, j'ai suivi l'itinéraire de ce cri , du chant intérieur de Mangazeia..

Un roman poétique où le talent est complet..

EXTRAIT

"Il est jeune encore , mais paraît plus vieux.

Dans ses beaux yeux de lapis-lazuli,

La fatigue et la grâce de l'homme pieu.

Tous le surnomment batiouchka  Vassily

Quelle étrange idée , pensent les cosaques ,

Que son voyage jusqu'à Mangazeia,

Car là-bas les gens ne fêtent plus la Pâque;

Il n'y a de Chrétiens que de parias.

La glorieuse cité bouillante d'or 

N'honore plus ni son Dieu  ni ses saints 

Comme une nouvelle Sodome et Gomorrhe 

Son église ne sonne plus le tocsin

La volonté d'un homme pourrait-elle 

La porter à nouveau entre les murs ,

La rendre au coeur de Mangazeia la rebelle,

Et des âmes paiennes fendre l'armure?







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

 STEPHAN CAILLETEAU LES AURORES POURPRES ROMAN INITIATIQUE 241 PAGES EDITION LA GRANDE VAGUE A nos impensables libertés, aux improbables opp...