mercredi 13 juillet 2022

 LAURE GOMBAULT

LES SANS -GLOIRE

TROIS RECITS DE FEMMES DANS LA GRANDE GUERRE

EDITIONS SOUFFLES LITTERAIRES

120 PAGES


C'est Arthur Rimbaud et "Le dormeur du Val" qui sera le prélude poétique du nouveau roman de Laure Gombault .

" Un soldat jeune, bouche ouverte , tête nue ,

Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu , 

Dort ; il est étendu dans l'herbe , sous la nue , 

Pâle dans son lit vert où la lumière pleut."


C'est avec un immense plaisir que je vous présente le dernier roman de Laure Gombault, auteure hautement talentueuse et lumineuse aussi bien par la qualité incontestable de sa plume que par son humanité , la profondeur et la justesse des thèmes abordés. C'est le même enthousiasme qui m'étreint à chaque nouveau début de lecture; Cette certitude que l'on va encore succomber à la puissance des émotions , à la grandeur d'une histoire. L'auteure nous offre cette fois- ci , un recueil de trois nouvelles , trois destins de femmes dans la Grande Guerre. Il y a Jeanne , Lucienne et Fernande. Après la lecture de chacune d'entre elles, je me suis posée ces questions..

Qu'aurais-je fais moi à leurs places?

Aurais-je été pire ou meilleure?

Résiliente ou aigrie?

Appauvrie ou grandie?

Je ne la saurais certainement jamais..

Comme vous le savez, la guerre fait valdinguer toutes les piètres certitudes . Elle obscurcit ou libère ses manifestations salutaires. Lucidité, clarté, plénitude des réflexions sont alors les plus difficiles formes de courage. Ce courage dont elles n'ont point manqué.

Parce qu'il y avait tellement de façons d'être sur le front..

Dans l'immédiateté d'une joie simple , dans l'horreur d'une douleur qui s'éternise. Chaque guerre peut en présager une autre comme une sorte de providence. Contre celle d'un peuple, il y a celle que l'on mène contre soi-même, contre notre paix et nos convictions trompeuses. 

Trois destins de femmes qui marquent et se démarquent leurs formidables capacités de résilience, de générosité et de sororité. Ce que la guerre leur a laissé en héritage, ce qu'elles croyaient et qui n'était plus, le prix des illusions, la vérité qui fait mal..

Elles sont là, debout envers et contre tout, pourvoyant aux besoins des uns et des autres, à fabriquer des munitions, à travailler comme des forcenées la terre de leurs petites mains crevassées et leurs dos éreintés. Pourtant, elles aiment, elles continuent à désire des hommes , elles restent femmes dans leurs redoutables qualités. Cette vie qui subsiste malgré la guerre , elles lui rendent hommage avec toute la dureté et la tendresse qui les animent. Ce courage qui arrache les mots..

"La Boîteuse"

-"La Gardienne"( ma préférée)

-"La Munitionnette"

Trois chants de gloire, trois chants d'espoir sur une terre de carnage. 

Les heures de gloire ont la vie courte mais celle du coeur , jamais ne meurt.

Une écriture unique , une aptitude formidable à promener des messages forts et profonds .

Trois histoires lumineuses , des états d'âmes à découvert, un travail de recherches remarquable qui consolident  les récits dans leur véracité et leur crédibilité. La narration est poignante , chaque récit est délivré avec sincérité , sans fausse pudeur , dans le respect de la complexité humaine.

Ni le bonheur, ni le malheur nous est imposé , c'est à nous de décider et de faire avec ce qui nous arrive..






Le plus beau, le plus grand s'accompagne très souvent d'une incommensurable douleur. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

 LAURE GOMBAULT LES SANS -GLOIRE TROIS RECITS DE FEMMES DANS LA GRANDE GUERRE EDITIONS SOUFFLES LITTERAIRES 120 PAGES C'est Arthur Rimba...