vendredi 17 février 2023

 MIRELLE HDB

LA VIE SECRETE DES OBJETS

82 PAGES

AUTOEDITION


"Tout objet aimé est le centre d'un paradis" disait Novalis

Bonjour très chers êtres humains, j'espère que vous allez bien. Moi je suis très en forme puisque vous insistez généreusement. Certainement devez - vous vous demandez qui suis-je et surtout ce que j'ai à vous raconter. Plein de "choses" me sont arrivées , vous apprécierez le jeu de mots. Pour l'heure, je suis un petit livre de 82 pages, ainsi en a décidé celle qui m'a donné la vie, m'a animé de ses mots et de ses idées. Et puis des idées , elle en a! Elle s'appelle Mirelle HDB, elle est mon auteure, ma créatrice, ma bienfaitrice. J'existe grâce à son imagination et timidement mon esprit de papier glacé a réhaussé tous ses desideratas. Par la pression douce de sa plume je suis devenu le dépositaire de tout son univers. Bien entendu, j'ai un contenu. Elle m'a merveilleusement achalandé de toutes ses originales inspirations. Si vous la connaissez alors vous le savez. Cette fois, elle a mis le "chantier" sur tout mon paisible papier. Une boîte aux lettres, un vélo, un pull, une montre, une chaise et même une drôle de baguette magique. Il y en a partout! Un peu, beaucoup même, à l'image consumériste de nos chers humains. Pas évident à porter tout ça!

Mais j'ai accepté de relever le défi, celui de l'éveil des consciences. Toujours en douceur , en bienveillance Nous les objets, on nous convoite , on nous déboite, on nous possède ardemment puis on nous jette inélégamment . Comme de vieilles chaussettes, elle a oublié les chaussettes! On nous donne des petits surnoms puis on nous insulte parfois sans vergogne. On est"in" puis quelque temps plus tard, on est ringards. On marche puis on s'arrête, puis on repart , épuisants ces humains! On vient nous parler puis on nous ignore hautainement et j'en passe encore. Nous subissons ad vitam aeternam leurs caprices et leurs humeurs plus que changeantes. Il paraît aussi qu'on a pas d'âme, ils se sont vus eux? Oui nous sommes faits de verre, de bois, de pastique ou de tôle mais on ne juge pas un objet à son matériau! 

Et si, nous avons un coeur, une âme, une histoire. Vous savez quelle est notre histoire?

Notre histoire, c'est vos souvenirs. C'est les instants précieux de nos vies partagées. Quand vous avez "un coup d'objet" pour nous et que vous nous trimballez chez vous. Est ce qu'on a envie nous de vous suivre? Mais nous remplissons toujours notre rôle. On vous regarde vivre et vous nous regardez périr. Défois, nous n'avons même pas ce privilège. On se débarrasse de nous sans préavis. Vous oubliez trop souvent que comme l'être, l'objet est unique c'est pour cela que nos existences se croisent dans un moment choisi. On se reconnait.. vous nous imaginez et donc nous sommes. Malheureusement votre insatisfaction pathologique nous empêche de créer des liens pérennes. On se retrouve échoué, perdu au fond d'une poubelle, largué dans un vieux ruisseau tari, balancé au milieu des arbres ou dans une déchetterie surpeuplée . Pour les plus intelligents et nostalgiques , on atterri dans un vieux grenier en attendant. Je vous ai servi, vous m'avez oublié, vous avez oublié votre planète, elle souffre, elle suffoque, elle tente en vain d'encore vous servir et de vous protéger. Combien de temps cela va t-il encore durer? L' homme scie la branche sur laquelle il est assis. Soyez sages, vivez de l'essentiel, on peut se passer de tellement de choses si vous saviez. Allez au fond de vous et puiser votre propre sève. Redonnons un second souffle, un répit à celle qui nous remplit les poumons depuis si longtemps. Un peu de gratitude dans ce monde de brutes.


Un livre qui m'a ému par les messages forts qu'il délivre. C'est d'autant plus percutant et touchant que tout est dit avec humour et même les objets sont attendrissants, "humanisés" , personnifiés. J'aime à penser que tout ce qui nous entoure est pourvu d'une âme ou d'une énergie. J'aime  croire que tout doit être respecté. Gaspillage, surconsommation finiront par avoir raison de nous. J'ai retrouvé avec tellement de plaisir la plume futuriste, réaliste et poétique de Mirelle HDB. Une sensibilité inédite, un engagement , l'espoir aussi pour nos yeux qui ne voient plus rien.

Merci pour cette lecture qui allie l'utile à l'agréable !

Un peu comme nos objets!






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

  JEAN-CHRISTOPHE GRANGE LE JOUR DES CENDRES LE LIVRE DE POCHE 384 PAGES "La religion sans la conscience morale n'est qu'un cul...