mercredi 20 mai 2020

SEVERINE  VIALON

AIME MOI SI TU PEUX

ROMAN SOLIDAIRE

180 PAGES

EDITIONS SEVYLIVRES

PREFACE DE MR COTTET  CHRISTIAN 

DIRECTEUR GENERAL DE L'AFM TELETHON




Si la vie est un bonheur , un enthousiasme qui se gagne, elle est aussi  une " maladie" dont on espère guérir le plus tard possible.
Ne sous estimez jamais le pouvoir de la vie, il est transmissible et très contagieux !
Oser, risquer la perplexité de l 'inconnu à chaque instant, estimer sa préciosité..
Comment y parvenir?
Cette vie souvent couronnée du meilleur comme du pire..
Cette vie toujours prête à sourire, à rire où à faire souffrir..
Que faut il vraiment pour en respirer les poussées violentes?
Comment faire pour affoler chaque battement de coeur?

Si vivre se résume souvent à peu de choses, elle peut aussi devenir un véritable combat voire un art!
L'art de vivre ou de survivre.
Apprivoiser, lutter, déjouer les aléas, se résigner, se ressaisir, hurler dans le noir, s'écrouler mais se relever..
Repartir; bancal..mais repartir!
Pantelants devant nos hasards, nos fatalités,nos résonances et nos exubérances..
Continuer ce chemin tortueux, ce chemin merveilleux.

Une vie singulière ancrée dans l'ordinaire, une collection de joies et de peines, de chaos et de beau..
De métamorphoses en apothéoses , trouver son propre tempo.

Mais qu'en est il quand la maladie vient se greffer , s'insinuer incognito dans chaque geste , quand elle vient plomber même les plus grandes joies..
Quand la plainte douloureuse devient psaume du quotidien..
Quand elle brutalise, malmène et sidère.
Quand elle mutile, quand elle diminue, quand elle dissimule..
Quand elle est menace vitale..

Comment faire face à l'angoisse , à la mort , aux fragilités des liens qui nous unissent à ceux qu'on aime?
Comment ajuster la dimension psychologique?
Au delà du pôle somatique, comment intégrer la maladie dans son histoire?

Et si la maladie était un voyage vers soi , au bout de soi par de multiples petits essayages de petits "moi"?
Une duplicité de la nature..

Une histoire parmi tant d'autres, que nous raconte l'auteur dans ce court roman , plein de sensibilité , d'habilité et de justesse.

SEVERINE VIALON   a été professeur des écoles .
Elle est aussi titulaire d'une licence d'anglais à l' université François Rabelais à Tours.
Auteur autoéditée de trois romans
-Entre père et fils
-Marre des adultes
Et de deux recueils de poésies
-A fleur de coeur
-Poe aime Noel

C'est avec son dernier roman que je découvre la générosité de sa plume.


MON RESUME

Je démarre avec deux citations dûment choisies appuyant les thématiques du roman.

"La maladie ne s'intéresse pas à ceux qui ont envie de mourir"
Laurence Durrell

"La douleur est une grande institutrice , elle nous révèle bien des secrets que la joie ne connait pas."
Alfred Auguste Pilavoine



Angèle est une jeune femme qui compose depuis son plus jeune âge avec une maladie génétique et orpheline.
L'AMYOTROPHIE SPINALE
Maladie entraînant l'atrophie des muscles , la dégénérescence des cellules nerveuses situées dans la moelle épinière qui commandent l'activité musculaire.

Si Angèle est clouée sur un fauteuil roulant , elle n'en demeure pas moins un vrai symbole de courage et s'applique chaque jour à vivre le plus décemment et dignement possible.
Un travail qui la comble dans lequel elle s'investit pleinement , une maman avec qui elle entretient une relation fusionnelle et un homme Guillaume qu'elle aime éperdument et qui lui rend bien.
Un vrai pilier de vie , son plus solide repère.
Une vie qui semble , à priori, assez "normale" en dépit de l'omniprésence de la maladie.
Des jours avec, des jours sans..
Elle s'en accommode , ils s'en accommodent;
D'humeurs chancelantes en énergie étincelante , ainsi s'écoulent  les journées chahutées d'Angèle.
Pourtant un jour particulier va tout faire basculer..
Tout ses petits bonheurs si précaires , toutes ses maigres certitudes qui la sécurisent vont la faire chavirer vers des événements longtemps occultés mais qui font partie intégrante de son histoire et de ses origines.
Je ne vous en dit pas davantage, à vous de le découvrir pas à pas sur le chemin émouvant d'Angèle.



TITRE ET COUVERTURE
Très en cohérence et en harmonie avec l'histoire.
Volontairement je n'en dirais pas plus au risque de spoiler, vous les comprendrez à travers votre lecture.


LE PERSONNAGE D'ANGELE

Angèle a une personnalité nuancée , elle a toute la maturité que sa vie et sa maladie lui imposent.
Mais elle est aussi une vraie jeune femme gaie , enjouée , contaminée par la morsure de la vie.
Angèle est pointilleuse dans ses réflexions et dans sa manière de se révéler.
Très expressive bien souvent , elle peut aussi se recroqueviller dans un mutisme qui heureusement ne dure pas longtemps.
C'est une jeune femme têtue qui va au bout de ses convictions.
Sa positivité l'amène à réussir brillamment ce qu'elle entreprends.
Instinctive , elle sait toujours les mots qu'il faut, elle est émouvante dans chacune de ses réactions.
Porteuse de vie avant tout , elle sait aimer et donner le plus beau d'elle même.
Je l'ai trouvé très pudique dans ses douleurs?dans ses ressentis.
Persévérante mais aussi très vulnérable , elle fait face avec ténacité à la maladie sans jamais oublier de protéger ceux qu'elles aiment et sans jamais oublier d'être une femme accomplie et épanouie.



L'AMOUR ET LA MALADIE

C'est presque un triangle amoureux !
Elle s'insinue dans l'intimité , elle est toujours là!
Donc. de l'adaptation de la compréhension , une sécurisation affective sont à mettre en place!
Une nouvelle gestuelle du contact se met en place dans un climat serein et de confiance.
Et de l'humour !
Effet garanti et booster d'amour!
Pour l'aspect plus psychologique?, valoriser l'image d'un corps dégradé n'est pas toujours facile.
Travailler son image , continuer à prendre soin de soi et s'aimer...pour mieux aimer et être réceptive à toute formes d'amour.
Tout ceci est très bien relaté et expliqué dans le roman de Séverine Vialon.



CE QUE J'AI AIME

L'histoire est calquée sur une réalité très juste.
L'auteur a pris soin de s'informer sur la maladie à travers un entretien téléphonique avec Mr Christian Cottet directeur général de l'AFM TELETHON .et de recueillir multiples témoignages auprès de gens atteints.d'amyotrophie spinale.


J'ai beaucoup apprécié outre le contexte de maladie , toute la positivité qui se dégage de cette histoire, de ce parcours de vie.
Un regard lucide mais pas compromettant .
La projection dans les projets , dans l'avenir donne un regain d'énérgie et d'espoir dans cette terrible fatalité que représente la maladie.
Les personnages sont vivants , attachants , on a l'impression de faire partie de leur vie  et de partager leurs joies et peines.
Une prise de conscience impérative et intéressante sur les maladies génétiques.
La plume de l'auteur est imbibée d'humanité, elle touche du bout des doigts chaque chose concrète du quotidien d'Angèle.
Un roman complet sur les angoisses et les difficultés liées à ces maladies.



CE QUE J'AURAIS AIME

Des relations plus développées entre les protagonistes , plus expansives.
J'aurais souhaité aussi plus de matière dans les ressentis d'Angèle par rapport à sa maladie.
L'extrême réserve et pudeur dont elle fait preuve nous empêche de sonder le fond de ses pensées et de ses ressentis.


UN PASSAGE FAVORI


"Elle est soulagée de sentir la tension baisser.
L'un comme l'autre doit faire des efforts pour ne pas blesser la susceptibilité de l'autre.
Elle en est consciente c'est plus fort que lui  il veut l'aider même si elle a la capacité d'agir.
Elle doit accepter son aide même inutile comme lui doit aussi la laisser mener les petites actions du quotidien.
Un équilibre à trouver demande un effort de part et d'autre."



En quelques mots, un roman et une plume à découvrir.
Une belle sensibilisation à la maladie et à la différence.
De surcroît , vous y joindrez l'utile à l'agréable puisqu'un partie  des revenus du livre sera reversée au TELETHON.

J'ai été ravie de vous découvrir Mme Vialon!
A de prochaines lectures!







































1 commentaire:

  1. Merci pour cette belle chronique. Je suis toujours professeur des écoles, en attendant la gloire ! Et celui-ci est mon 7e roman. Le 8e sort demain.
    Je suis heureuse que tu aies apprécié cette lecture, il m'a donné beaucoup plus de peine que les autres. J'apprécie d'autant plus quand le lecteur s'y retrouve.

    RépondreSupprimer

SEVERINE  VIALON AIME MOI SI TU PEUX ROMAN SOLIDAIRE 180 PAGES EDITIONS SEVYLIVRES PREFACE DE MR COTTET  CHRISTIAN  DIRECTEUR GE...