lundi 11 décembre 2023

 JEAN -LUC BANNALEC

LES DISPARUS DE TREGASTEL

EDITIONS POCKET


Trégastel, pittoresque petit village sur la côte de Granit Rose .Un ciel écarlate  assommant une mer aux lueurs pourpres et magentas. Des paysages que l'on contemple à travers le verre cristallin d'un bon lambig ou d'un Quincy fruité. L' extravagance rose des roches de la plage de Corz-Porz; tout semble poétique à Trégastel. Presque irréel. Irréelle aussi la ténacité dont j'ai du faire preuve pour arriver au bout de cette lecture. Un résumé prometteur, une couverture sublime et bien ce fut tout! Je me suis prodigieusement ennuyée , un polar que j'ai feuilleté plutôt comme un guide touristique ou culinaire. Certes l'écriture de l'auteure est très visuelle et les descriptions magnifiques et fidèles au paysages. Jean -Luc Bannalec est le pseudonyme d'un écrivain allemand qui a trouvé sa patrie de coeur dans le Finistère sud. Plusieurs intrigues se présentent sans aucun lien apparent et reconstituer le puzzle est pour le moins compliqué . Le dénouement est inconsistant et décevant. L'enquête est molle et trop ponctuée de scènes redondantes freinant ainsi le peu d'action existante. Bref, 350 pages de lassitude à attendre miraculeusement un sursaut qui n'a jamais eu lieu. Un polar pantouflard que j'ai terminé avec un grand soupir de soulagement. 


RESUME

Le commissaire Dupin et son épouse Claire se sont promis des vacances loin de tout , loin de leurs carrières professionnelles envahissantes et éreintantes. L'horreur absolue pour Dupin hyperactif en son genre. Un farniente imposé par sa femme qui examine tous ses faits et gestes. Heureusement qu'à Trégastel, tout n'est pas si rose. Un statue sans valeur disparait de sa chapelle, une cliente de l'hôtel se volatilise mystérieusement, une inconnue est retrouvée morte , une députée est blessée par un jet de pierres et un tas de manigances se trament depuis bien trop longtemps sur la côte de Granit Rose. 

Une vraie aubaine pour le commissaire Dupin qui va devoir enquêter en catimini. Mais tout le monde n'y voit pas d'un très bon oeil..








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

 BERNARD CLAVEL LES PETITS BONHEURS ALBIN MICHEL "Entre les humeurs de la lune , les grimaces du soleil et ces textes dont l'origin...