mercredi 24 janvier 2024

 INTERVIEW D'AUTEUR

MARIE CONTINANA

Marie Continanza est une auteure autoéditée passionnée par le paranormal et le surnaturel. Discrète, elle a su se frayer un chemin depuis 2019 date à laquelle paraît son premier roman "L'autre vie de Sophie" puis "La maison de Thomas" et tout dernièrement avec "L'homme du parc". Curieuse, j'ai eu envie d'en savoir un peu plus sur cette auteure. C'est avec une grande gentillesse qu'elle a accepté de répondre à mes questions.

Tout d'abord , je te laisse te présenter à nos lecteurs dans les termes qui te conviendront.

Je vais essayer de me présenter , ce qui n'est pas chose aisée car je n'aime pas parler de moi. C'est d'ailleurs ce que mes proches m'ont toujours reproché. Bien, pour commencer , je suis née dans le sud de l'Italie. Mes parents ont émigré en France alors que j'étais âgée de sept ans. Etrangement, je me suis tout de suite sentie chez moi. Après deux années en Droit, j'ai laissé tomber la fac pour suivre des cours d'Art dramatique et de comédie musicale. Pendant plus de quinze ans j'ai joué au théâtre , tourné dans des téléfilms . Puis le destin a fait que je me suis " rangée" dans la vie de couple et de maman et d'embrasser une carrière dans la finance. Mais l'écriture a toujours été mon domaine de prédilection. C'était plus fort que moi, il fallait que j'écrive et come le jour j'étudiais , j'écrivais la nuit sur une machine à écrire mécanique qui faisait un bruit d'enfer. A cette époque, j'ai écrit des contes pour enfants , des scénarios et des des pièces de café théâtre. Me lancer dans un roman , c'est arrivé plus tard.

Tu es l'auteure de trois romans autoédités. Est ce que ce mode de publication est un vrai choix?

Peux tu nous en donner les raisons?

L'autoédition n'a pas été un vrai choix. Cette aventure d'auteure a commencé par la publication de "L'Autre vie de Sophie" sous un autre titre et par une maison d'édition avec laquelle je n'ai pas trouvé le bon accompagnateur. Pas de promotion, des coquilles oubliées et toujours dans l'ignorance du nombre de ventes. Finalement, j'ai récupéré mes droits . J'avais entendu parler de l'autoédition mais je ne m'étais jamais penchée sur la question jusqu'à ce que je tente l'expérience. J'avoue que j'y suis allée à l'aveuglette et au petit bonheur la chance. Depuis , je ne crois pas que je changerai de méthode. Je suis la seule à diriger le navire. Je peux visualiser à chaque instant le nombre de ventes. Et surtout , je conserve mes droits. Elle n'est pas belle la liberté?

J'ai lu deux de tes romans "La maison de Thomas" et "L'homme du parc" , on y retrouve une veine commune qui est le paranormal et le fantastique . D'où vient cette fascination? Puis tu cette inspiration dans tes croyances personnelles ? Souhaite tu véhiculer un message par ce biais?

Fais tu des recherches particulières pour écrire sur ce sujet?

"La maison de Thomas "est la suite de "L'autre vie de Sophie alors forcément on y retrouve le paranormal. "L'homme du parc " , lui, est plus axé sur le fantastique ou la science fiction. Mais en effet, ce sont deux thèmes que j'affectionne avec l'histoire.

Cette fascination me vient de mon enfance , après j'ai commencé à me poser certaines questions sur ma vie , sur la personne que j'étais et sur la famille de qui je provenais. Un jour, grâce à un livre pris à la bibliothèque de l'école primaire, j'ai eu un déclic . Voilà comment et pourquoi je crois au paranormal , notamment à la réincarnation. Dans mon esprit de petite fille , c'était la seule explication possible. Contrairement à ce que j'entendais nous ne naissons pas tous égaux . En vivant plusieurs vies , nous pouvons vivre dans une autre vie ce que nous ne pouvons pas vivre dans la présente. C'était la révélation pour moi. Le fantastique ou la science fiction est aussi un thème que j'affectionne car il a un lien avec le temps. Qui n'a jamais rêvé d'aller dans le passé ou dans le futur?

Oui pour mes trois romans je fais des tas de recherches aussi bien paranormales que médicales ou scientifiques. J'ai besoin de savoir s'il y a eu des avancées , s'il existe d'autre témoignages qui pourraient m'éclairer davantage. Comme le disait un monstre du cinéma français " je sais qu'on ne sait jamais" . Me concernant j'ai toujours ce besoin de savoir car il m'arrive de douter de mes propres convictions. Mais sans doute est ce normal? Cela dit, dans ces moments de doute , il y a toujours une preuve qui surgit de mon esprit pour me rappeler à son "bon souvenir".

Pour un prochain roman , si tu avais un autre sujet de prédilection, lequel serait il?

Eh bien , ce ne sera pas le sujet de mon prochain roman mais un jour j'écrirai sur la relation entre le corps physique et le corps astral ou l'âme. En bref, entrer en contact avec un esprit. Mais ça peut porter à sourire mais qu'importe. Et même si pour certains je n'ai pas les pieds sur terre , je dirais qu'il faut de tout pour faire un monde. 

Comment construis tu tes personnages et tes intrigues, plutôt au fur et à mesure ou tout est orchestré d'avance?

En fait , je suis plus jardinier qu'architecte . Je ne construis pas de plan mais j'élabore dans ma tête presque toute l'histoire. Dès que je commence à entrevoir l'histoire telle un film , je définis mes personnages , leurs physiques , leurs dates de naissance , leurs signes astrologiques, leurs caractères. Chacun d'eux a sa propre fiche.

Dans le processus d'écriture qu'est ce qui est le plus difficile pour toi?

Je crois avoir le défaut de mettre beaucoup de dialogues. Sans doute dû à mon passé de comédienne. J'aime voir mes personnages dialoguer. Mais je me soigne. Autrement le plus difficile , ce sont les descriptions que ce soient les paysages, les personnages. Je n'arrive pas à trouver la commune mesure , soit trop , soit trop peu. 

Comme beaucoup d'auteurs, as tu des rituels d'écriture?

Alors je pense que oui. Il faut que je sois toujours coiffée et maquillée pour écrire. Je ne peux pas écrire en pyjama . Pourquoi? Sans doute parce qu'ainsi j'ai vraiment l'impression de construire quelque chose. C'est idiot, je le reconnais mais c'est tout ce dont j'ai besoin pour écrire. De plus, de préférence le matin.

Qu'est ce qui t'as le plus surprise en publiant ton premier roman?

Ce qui m'a surpris lorsque je suis passée de la maison d'édition à l'autoédition , c'est le nombre de lecteurs et l'accueil qui a été fait à mon premier roman. Cela m'a littéralement réconciliée avec moi même car j'avais perdu confiance en moi même. 

Comment gères tu les retours négatifs?

Je dois avouer que lorsque j'ai eu ma première critique négative , ça m'a fait beaucoup de mal car comme tout auteur on pense que notre roman est le meilleur. Un best seller en puissance. On oublie que les goûts et les couleurs sont différents. On prend sur soi, on gère avec philosophie. Si bien sûr , elle  est constructive. Les critiques gratuites sont difficiles à accepter. Pour preuve, pour "la maison de Thomas" une lectrice m'a mis une étoile en disant que c'était trop fantastique pour être vrai . Mon roman est une fiction et en aucun cas un témoignage. Finalement , j'y ai même vu du positif , mon histoire a du lui paraitre tellement réelle qu'elle a refusé d'y croire. 

Selon toi, comment devient on un meilleur écrivain?

La première réponse qui me vient à l'esprit , c'est lire beaucoup. Mais est ce que ça développe le talent de l'auteur ou non? Dans le métier de comédien, il y a la technique et le talent et parfois la conjugaison des deux. Ce qui en fait un grand comédien. Dans le métier d'écrivain peut on aussi parler de technique? Je n'en sais rien.

Qui es tu quand tu n'écris pas?

Quand je n'écris pas je suis la grand mère de trois petits garçons adorables avec lesquels je peux discuter d'histoire , de mythologie, de films. J'aime également décorer l'intérieur de chez moi , créer des objets. Je n'ai pas toujours le temps car l'écriture est une drogue. Il me faut ma dose de pages pour être bien.

Sinon , que lis tu?

Depuis que je suis en autoédition, je privilégie mes amis auteurs autoédités. Cela me permet de mieux les connaitre. Je lis surtout des romans contemporains , historiques, romances et thrillers. Rarement , pour ne pas dire jamais des romans d'horreur.

Quels sont tes auteurs préférés?

Mes auteurs préférés actuels sont Ken Follett et Stephen King. Les autres sont Molière ( forcément) , Maupassant , Flaubert et Sand. 

Lequel de tes livres préfère tu? (sourire)

Peut on demander à un parent lequel de ses enfants il préfère? Non je ne crois pas avoir de préférence , bien que les deux premiers soient liés , ils son différents. Quant à l'Homme du parc , il est totalement différent. Donc , je vais dire que je les aime tous les trois de la même manière.

Dernière et indispensable question, un futur roman en cours d'écriture?

Alors oui un quatrième roman est en préparation . Mais il sera encore totalement différent des autres. La seule chose que je dévoilerai c'est qu'il ne sera ni paranormal ni fantastique.


Merci infiniment Marie pour ce précieux temps accordé et on attend donc avec impatience le quatrième roman!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

 BERNARD CLAVEL LES PETITS BONHEURS ALBIN MICHEL "Entre les humeurs de la lune , les grimaces du soleil et ces textes dont l'origin...